Your browser does not support JavaScript!

Développés par Vogelsang, les modules BioCrack assurent par une méthode de désintégration électronique, la réduction et la découpe de particules et autres filasses contenus dans les liquides des unités de méthanisation ou dans les stations d'épuration. Le principe de fonctionnement est le suivant : une électrode à haute tension équipe chaque module BioCrack. Le champ électrique interne au module crée des forces électrocinétiques qui déstabilisent la membrane cellulaire des substrats qui passent au travers. Cette membrane devient donc poreuse et la majorité de son contenu est libéré. Ceci augmente donc la présence et la disponibilité de substances nutritives pour les bactéries. Il en résulte : - une augmentation de production de biogaz de 18 % utilisable dans toutes les unités de méthanisation (voie sèche ou voie humide), - de faibles coûts d'investissements, - une absence de maintenance, pas de pièces d'usure, - une réduction importante des substrats, - une énergie de fonctionnement très réduite pour chaque module (35 w), - une diminution conséquente de consommation énergétique (30 % de moins en moyenne), - une réduction des coûts de fonctionnement en usines de traitements des eaux, - pas de maintenance donc peu d'arrêt de production.