Your browser does not support JavaScript!

IPL santé, environnement durables et WatchFrog viennent de signer un partenariat pour industrialiser un nouveau modèle biologique de détection de perturbateurs endocriniens. Les tests développés par WatchFrog vont donc bénéficier du savoir-faire industriel et de l'envergure nationale du groupe IPL santé, environnement durables. Les réglementations européennes (règlement sur l'enregistrement, l'évaluation, l'autorisation et les restrictions des substances chimiques, REACH) et française (loi sur l'eau) imposent à l'industrie d'évaluer et de gérer les risques posés par les produits chimiques en termes de santé humaine et d'environnement. La nouvelle génération de tests développés par WatchFrog met en ?uvre des modèles dérivés de larves d'amphibiens ou de poissons translucides qui, grâce à des biomarqueurs spécifiques, émettent de la fluorescence en présence de polluants ou de molécules toxiques. Les organismes modèles commercialisés par WatchFrog, physiologiquement proches de l'être humain, mesurant quelques millimètres, sont compatibles avec les outils semi-robotisés de lecture. La technologie combine ainsi les avantages d'un modèle in vivo ? prise en compte du métabolisme, pertinence des tests par rapport à l'humain ? avec la facilité, la sensibilité, l'automatisation et le faible coût de l'in vitro. Les applications sont autant industrielles (screening de substances) qu'environnementales. Ces tests détectent en particulier les effets toxiques à faibles doses d'un large panel de substances thérapeutiques ou chimiques capables de perturber les équilibres hormonaux. Ils permettent aussi de suivre et de mesurer l'effet de polluants dans l'environnement, dans l'eau de boisson, les eaux de surfaces, les rejets industriels, les boues'. Pour Gregory Lemkine, président de WatchFrog, ce partenariat avec IPL santé, environnement durables « apporte la garantie de capacités de réalisation de tests à grande échelle dans un contexte industriel ».