Your browser does not support JavaScript!

PCM et Faure Équipements ont conçu une unité mobile performante équipée d'un filtre presse avec son unité de conditionnement et destinée aux applications industrielles comme aux collectivités.

Les industriels sont régulièrement confrontés au problème du ramassage et de l'évacuation des effluents industriels, complexes et divers. Ces opérations doivent s'effectuer dans les meilleures conditions environnementales et économiques. La problématique est la même pour les collectivités qui ont à traiter les matières de vidange et les graisses. Les boues de vidange se présentent au départ sous forme liquide avec une forte charge en matière organique. Ces caractéristiques posent problème quelle que soit la destination des boues et imposent la mise en place d'une filière de traitement complexe et coûteuse. Lorsqu'elles sont déversées dans les lagunes, ces boues doivent être traitées. Pour remédier à ce problème, Faure Équipements, spécialiste dans le domaine de la filtration et déshydratation, propose un filtre-presse capable de produire 6.000 litres de gâteaux par pressée, gâteaux formés par les boues compactées, avec un débit de remplissage pouvant atteindre 25 à 100 m3 par heure. 2 5000 à 3 000 kg de MES peuvent ainsi être traités par cycle. Pour alimenter son filtre presse, Faure Équipements a fait appel à PCM. « Pour réaliser ce projet nous avons été convaincus par les résultats des solutions de PCM en matière de gestion d'alimentation de filtre-presse, explique Jean-Pierre Deltreil, Directeur Général Délégué de Faure Équipements. Nous avons d'ailleurs poursuivi notre collaboration avec trois démarrages de filtre-presse entre septembre et novembre sur des applications industrielles et urbaines. A ce jour les mises en route sont terminées et les ensembles filtres, automatismes et pompes sont opérationnels. » Les pompes Moineau haute pression viennent équiper l'unité de filtration installée sur une remorque. Une deuxième remorque supporte deux réacteurs dans lesquels s'effectue le prétraitement des boues à l'aide de réactifs injectés par les pompes Delasco et Moineau. Les avantages de cet équipement complet sont multiples : l'unité mobile permet de répondre facilement à la demande, le traitement s'effectue directement sur site, la main d'?uvre est minimum, les coûts d'investissement et d'exploitation sont modestes, la consommation d'énergie est faible et les débits de traitement (75 à 100 m3/jour) sont importants. L?unité mobile a déjà été mise en ?uvre dans le Sud-Ouest chez Agraval dont les activités consistent à retraiter les effluents industriels.