Your browser does not support JavaScript!

30 mars 2004 Paru dans N°270
Pannecière est situé à quelques kilomètres de Château-Chinon dans le Morvan. En 1926, ce lieu non urbanisé est choisi pour l'édification d'un grand barrage qui servira à contenir les eaux de l'Yonne en crue et à les relâcher en période de bas débit pour grossir en aval les eaux de la Seine. Pourquoi ce barrage ? Depuis la crue catastrophique de 1910 et face à l'expansion continue de la banlieue parisienne, l'idée de protéger la capitale des crues de l'Yonne, de la Marne, de l'Aube et de la Seine a progressé dans les esprits. Longtemps remise faute de moyens techniques et financiers, la création de quatre ouvrages de retenue est annoncée : ce seront successivement le barrage-réservoir de l'Yonne (Pannecière - 1949), l'un des plus hauts barrages à voûtes multiples, puis les lacs-réservoirs de la Seine (lac d'Orient - 1966), de la Marne (lac du Der - 1974) et de l'Aube (lac jumeaux d'Amance et du Temple - 1990). C'est à l'Institution Interdépartementale des Barrages-Réservoirs du Bassin de la Seine, dite « Les Grands Lacs de Seine », qu'est confiée leur gestion. Ce livre, consacré au barrage de Pannecière, est le premier d'une série de quatre à paraître en 2004 et 2005. En créant cette collection, l'Institution témoigne de sa volonté de rendre hommage à l'aventure humaine, technique et écologique de ces grandes réalisations. Cet ouvrage d'histoire locale s'appuie sur des témoignages originaux recueillis auprès des rares survivants de ces lointains événements, sur des archives totalement inédites, sur des photographies, plans et dessins qui constituent une iconographie jamais exploitée. Il contribue à l'histoire des grandes entreprises d'aménagement du territoire au 20ème siècle et apporte également un éclairage sur la nature des relations qu'entretenait alors Paris avec les départements.

2004 - Format 25 x 28 cm - 136 p - 32 -