Your browser does not support JavaScript!

Veolia Eau a signé avec Ashghal, l'autorité en charge des travaux publics de la ville de Doha, un contrat portant sur l'exploitation et la maintenance de deux usines de traitement d'eaux usées qui, une fois recyclées, seront intégralement réutilisées pour l'irrigation et l'agriculture. Conclu pour une durée ferme de 7 ans, avec option complémentaire de 3 ans, ce contrat représente un chiffre d'affaires total (hors option) cumulé estimé à 44 millions d'euros. La première usine, Doha South STP, dispose d'une capacité de traitement des effluents domestiques de 112 000 m3/jour. Construite en deux tranches, elle s'est dotée d'une installation de traitement des boues activées par aération de surface puis de l'accueil d'un réacteur de type SBR «Sequenced Batch Reactor ». La seconde usine, « Industrial Area STP », traite 12 000 m3 d'effluents par jour. Également construite en deux tranches, elle dispose d'une usine SBR et aura bientôt un espace dédié au traitement des boues (digesteurs/centrifuges). Pendant toute la durée de ce contrat basé sur la performance, Veolia Eau apportera son savoir-faire managérial pour garantir le maintien en bon état des installations de l'usine et le respect des normes de qualité TSE (Treatment Sewage Effluent) à 95%. Elle assurera la gestion des pannes et des urgences, mais aussi celle des interfaces travaux pendant la future phase d'agrandissement de Doha South STP. « Ce nouveau contrat confirme notre position de leader dans une région du monde où, depuis quelques années, les défis liés à l'assainissement et à la réutilisation des eaux usées sont au c'ur des préoccupations des autorités locales » a indiqué Antoine Frérot, Directeur Général de Veolia Eau. «Elles imposent de se doter de savoir-faire professionnels afin d'optimiser la gestion de leurs infrastructures et valoriser au mieux leurs ressources en eau »