Your browser does not support JavaScript!

Le dessalement d'eau de mer et de l'eau saumâtre est de plus en plus utilisé pour pallier le déficit d'eau douce destinée à la consommation humaine, l'irrigation, la production industrielle, etc. Les convertisseurs de fréquence Vacon jouent leur part dans la transformation de l'eau de mer en eau douce au sein de l'unité Barka 2 du Sultanat d'Oman.

Plusieurs milliers d'unités de dessalement sont actuellement en exploitation dans le monde, dont les plus imposantes se situent dans la Péninsule Arabique. Sur la côte du Sultanat d'Oman, à 50 km au nord-ouest de la capitale Mascate, une nouvelle unité combinant une centrale électrique de 678 MW et une usine de dessalement d'eau de mer d'une capacité de 120 000 m3/jour est en service depuis novembre 2009. Baptisée Barka 2, elle a été conçue et construite par Degrémont et est exploitée par un consortium regroupant GDF-Suez Energy International, Mubadala Development et National Trading Company. L?usine de dessalement d'eau de mer Barka 2 exploite la technologie d'osmose inverse mise au point par Degrémont. Cette technologie, mise en ?uvre pour la première fois sur l'île de Houat dès 1969 est aujourd'hui exploitée par plus de 250 unités de dessalement d'eau de mer à travers le monde. Le principe est le suivant : après purification, l'eau de mer ou saumâtre traverse une paroi imperméable aux sels dissous. Après un affinage approprié (reminéralisation et désinfection finale), l'eau douce ainsi traitée est propre à la consommation humaine, à l'agriculture et à l'industrie. Sur le site de Barka 2, la coopération entre les deux branches d'activités de GDF-Suez a permis d'optimiser l'unité combinée en récupérant et mélangeant la saumure issue du dessalement aux eaux de refroidissement de la centrale thermique. Vacon, et plus particulièrement Vacon France, a très tôt mis en place une équipe spécialisée dans le secteur de l'eau sous la responsabilité de Nicolas Birre. Cette équipe a participé à de nombreux projets avec Degrémont depuis la première prise de contact entre les deux entreprises en 2002. « La participation de Vacon au projet Barka 2 résulte d'une relation de longue date avec Degrémont et de la confiance mutuelle qui s'est consolidée au fil des ans dans le cadre d'autres projets menés à bien» explique Jaume Font, Corporate Segment Director chez Vacon. «Degrémont opérant dans plus de 70 pays, la présence mondiale de Vacon est un atout important. Par ailleurs, nos produits répondent parfaitement aux besoins de Degrémont» ajoute Jaume Font. Pour le projet Barka 2, Vacon a fourni à Degrémont des convertisseurs de fréquence en armoire Vacon NXC (690 V) et en coffret Vacon NXL et NXS (415 V). Couvrant des puissances de 1,5 à 800 kW (pour un total de plus de 13 MW), la plupart des convertisseurs de fréquence Vacon commandent des pompes d'eau de mer, des pompes de perméat, des pompes de dosage, des agitateurs et des mélangeurs. Tous ces appareils communiquent sur bus de terrain Modbus. Les convertisseurs de fréquence jouent un rôle de premier plan dans la production d'une eau potable de bonne qualité au sein du site Barka 2. La technologie du dessalement étant plus énergivore que les procédés traditionnels de traitement de l'eau, les convertisseurs de fréquence sont de plus en plus utilisés dans les unités de dessalement modernes. Les convertisseurs Vacon offrent des avantages notables : économies d'énergie, commande optimisée, fiabilité opérationnelle et allongement de la durée de vie des équipements. En résumé, ils contribuent à optimiser la rentabilité d'un site. A noter que des mesures particulières ont été prises pour limiter l'impact de l'unité de dessalement de Barka sur l'environnement marin. En effet, la saumure issue du dessalement est recyclée dans le circuit de refroidissement de la centrale électrique pour éviter les effets néfastes sur l'environnement.