Your browser does not support JavaScript!

Epura, société anonyme propriété de la Ville de Lausanne ainsi que les bureaux d'études BG Ingénieurs Conseils et Holinger, ont choisi le groupement Suez-Techfina pour la réalisation d'installations de traitement des eaux usées, des micropolluants et des boues d'épuration à la station d'épuration de la région lausannoise à Vidy.

La Ville de Lausanne est en pointe dans la lutte contre les micropolluants pour protéger la qualité des eaux du Lac Léman, un enjeu stratégique pour la région. L'apparition de nouvelles pollutions nécessite de faire évoluer les systèmes d'assainissement vers des traitements plus avancés capables d'éliminer ces nouvelles molécules. La Confédération suisse a ainsi décidé en mars 2014 d'allouer un budget total de 1,1 milliard d'euros sur 20 ans pour subventionner l'élimination des micropolluants dans une centaine de stations dépuration. Pour moderniser la station d'épuration de Vidy et de restituer au lac Léman une eau de qualité proche d'une eau de baignade, Epura a retenu les procédés proposés par Suez et son partenaire Techfina, notamment le procédé Microblue?, une technologie Degremont® couplant l'ozone et le charbon actif en poudre permettant d'éliminer plus de 80% des micropolluants entrants dans la station d'épuration et d'optimiser les coûts d'exploitation. Le contrat de modernisation des installations de traitement des eaux usées de la station prévoit la mise en ?uvre des technologies éprouvées Densadeg® et Biofor® de Degremont® pour un traitement poussé des pollutions azotée et carbonée. Epura a également retenu Suez et Techfina pour la valorisation des boues d'épuration par digestion anaérobie. Cette dernière permet de réduire les volumes de boues à incinérer tout en produisant du biogaz qui pourra être valorisé en énergie. Le montant total des 3 contrats est de 56 millions d'euros pour le groupement Suez-Techfina.