Your browser does not support JavaScript!

DSA Technologies, spécialisée en informatique industrielle et embarquée, automatismes, supervision et électrotechnique, développe une nouvelle solution qui doit permettre la commercialisation dès 2016 d'une nouvelle génération de capteurs environnementaux.

« Notre futur Système Intégré et Autonome pour la Mesure Environnementale (SIAME), doit nous permettre de prendre une longueur d'avance sur le marché de la métrologie environnementale et de créer deux emplois en région à court terme », indique Christophe Château, dirigeant de DSA Technologies, société basée à Semoy (45). Le projet SIAME, labellisé par le pôle de compétitivité DREAM Eau et Milieux, vise en effet le développement d'un module électronique faible coût conjuguant trois qualités particulières : être compatible avec les transducteurs de dernière génération au travers de fonctions de traitement de signal, faire preuve d'une grande interopérabilité (objets connectés) et disposer d'une très grande autonomie énergétique. La Région Centre-Val de Loire a également annoncé qu'elle apporte à ce projet, via son appel à projets d'innovation 2014, un soutien financier de 100 000 euros, pour un budget total de 488 400 euros sur 2 ans. « Notre solution SIAME sera basée sur une carte électronique ultra basse consommation, connectable à une ou plusieurs cellules de mesures de dernière génération (cellule électrochimique pour la détection de polluants, capteur basé sur la mesure de luminescence pour l'identification de particules dans l'eau, etc.), archivant les mesures effectuées dans sa mémoire locale de grande capacité, dont les données seront consultables en ligne, et capable de prendre des décisions en fonction des signaux reçus (envoyer une alerte, par exemple) », explique Christophe Château. Une étape importante de ce projet consistera à se mettre en relation avec des laboratoires de recherche régionaux pour recenser certains de leurs travaux en vue de développer de nouveaux capteurs environnementaux. DSA Technologies envisage de commercialiser les produits issus du projet SIAME dès le second semestre 2016 et s'adressera à des équipementiers (électronique seule) ou des intégrateurs (électronique et transducteur) d'ores et déjà identifiés. Les ventes de cette nouvelle génération de capteurs devraient connaître une rapide et forte croissance pour atteindre un chiffre d'affaires dépassant le million d'euros.