Your browser does not support JavaScript!

Changement climatique, inondation, sécheresse, pollution, gaspillage, destruction des biotopes: la gravité de la situation dans beaucoup de pays nécessite la mise en ?uvre rapide d'une gestion globale, intégrée et cohérente des ressources en eau, des écosystèmes aquatiques et des territoires. L?expérience acquise dans de nombreux pays du monde, qui ont fait de l'approche de ces problèmes par bassin la base de leur législation nationale sur l'eau ou qui l'expérimentent dans des projets pilotes, ainsi que des accords de coopération transfrontalière de plus en plus fréquente et réussie, permettent aujourd'hui d'affirmer que cette Gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE) doit être organisée à l'échelle pertinente des bassins versants des fleuves, des lacs et des aquifères, qu'ils soient locaux, nationaux ou transfrontaliers. La déclaration ministérielle du Forum Mondial de l'Eau, qui vient de se tenir à Istanbul, va dans ce sens et soutient cette approche. Mais des progrès significatifs doivent encore être accomplis partout dans le monde : Comment alors passer de la théorie à la pratique ? Comment s'y prendre concrètement ? Pour faciliter ce processus, le Partenariat Mondial de l'Eau (GWP) et le Réseau International des Organismes de Bassin (RIOB) ont conjugué leurs efforts pour rédiger « le Manuel de Gestion Intégrée des Ressources en Eau par Bassin », qui a été présenté au Forum Mondial de l'Eau d'Istanbul. Cet ouvrage, qui a nécessité près d'une année de travail et impliqué plus d'une centaine de professionnels, membres des deux réseaux GWP et RIOB, a pour but de fournir des conseils pratiques pour améliorer la gouvernance des ressources en eau douce dans les bassins, à partir d'exemples concrets de réalisations d'ores et déjà engagées dans différents pays. Le manuel, premier de ce genre sur cette thématique, s'adresse en priorité aux gestionnaires de bassins, aux professionnels de l'eau et aux représentants des autorités publiques ? gouvernements et autorités locales - qui ont à prendre des décisions liées à la gestion de l'eau et doivent protéger les écosystèmes aquatiques, tout en cherchant à limiter les conflits entre les différents usagers. Le manuel concerne aussi les acteurs non gouvernementaux (ONG, organisations professionnelles, associations d'usagers, etc.?) concernés par les usages de l'eau ou la protection de l'environnement et qui s'impliquent dans des actions à l'échelle des bassins. Les conseils qu'il contient peuvent être mis en ?uvre dans les bassins, quel que soit le contexte (pays développés ou en développement, climats humides ou arides, bassins nationaux ou transfrontaliers) ou le mode de gouvernance de l'eau. Le manuel est conçu pour être d'un emploi pratique, avec un regroupement par thème: sont ainsi successivement analysés la mise en place des systèmes de gestion de bassin, les rôles et les différentes catégories d'organismes de bassin, les modalités de financement, l'implication et la participation des acteurs, la planification et la stratégie à long terme, les plans d'action de bassin, le suivi des évolutions et les systèmes d'information et la communication auprès des professionnels et du public. L?analyse s'appuie tout au long de l'ouvrage, sur des exemples concrets provenant de toutes les régions du monde. Pas moins de 84 exemples ont été sélectionnés pour figurer dans le document, venant ainsi conforter le réalisme des recommandations avancées.

Manuel téléchargeable gratuitement à l'adresse : http://www.riob.org/gwp/handbook/GWP-RIOBManuelDeGIREparBassin.pdf