Your browser does not support JavaScript!

A nouveaux défis, nouvelles démarches : le 15ème Congrès de l'Association Africaine de l'Eau qui se tiendra du 15 au 18 mars 2010 au Munyonyo Commonwealth Resort à Kampala (Ouganda), sera placé sous le thème : « Eau et assainissement : quelles perspectives face aux enjeux énergétiques et au changement climatique ? »

Les acteurs qui contribuent à assurer les services de base relatifs à l'eau et à l'assainissement au plus grand nombre d'Africains, doivent aujourd'hui faire face à de nouvelles contraintes liées au renchérissement du coût de l'énergie. Ce poste, qui n?a pas cessé ces dernières années d'augmenter régulièrement, hypothèque parfois sérieusement le fonctionnement efficace des exploitations et la capacité à répondre convenablement aux attentes des populations desservies. Or, la maîtrise de l'énergie passe par un nouvel état d'esprit et l'adoption de pratiques plus rationnelles. Ce congrès s'attachera à les définir et à les promouvoir. Il offrira par ailleurs à l'Association Africaine de l'Eau l'occasion d'aborder la problématique du changement climatique, cet autre défi planétaire. Il est en effet devenu évident que les bouleversements liés au réchauffement climatique auront un impact majeur sur les ressources hydriques de l'Afrique, ce qui nécessite d'intégrer dès maintenant les enjeux de cette problématique dans toutes les politiques publiques visant à développer les secteurs de l'eau potable et de l'assainissement. Le Congrès de Kampala sera par ailleurs une étape importante sur le parcours vers 2015. Après Alger en 2006 et Cotonou en 2008, il sera l'occasion d'analyser les données relatives aux Objectifs du Millenium pour le Développement, de dresser un bilan à mi-parcours et d'identifier les inflexions qui pourraient permettre de ne pas rater le sprint final. L?Exposition internationale qui se déroulera conjointement au congrès s'annonce particulièrement relevée en termes de participation. Implantée sur plus de 2.000 m² de surface, elle permettra aux acteurs et industriels mondiaux du secteur de présenter leur savoir-faire et de rencontrer plus de 800 délégués venus de toute l'Afrique pour participer à cet événement majeur. Pour les exposants, c'est l'occasion de rencontrer les décideurs de plus de 40 pays africains, dont les principales préoccupations sont de trouver des solutions aux projets auxquels ils sont confrontés dans le domaine de l'eau et de l'assainissement. A noter que pour la première fois, les organisateurs ont décidé de mettre en place un espace dédié aux ONG, Institutionnels, Associations, Universités' afin de leur permettre d'être présents à moindre coût. Renseignements complémentaires : http://www.aae-event.com