Your browser does not support JavaScript!

Lyonnaise des Eaux et Terrena, première coopérative agricole française, viennent de créer une société exclusivement dédiée aux besoins et aux problématiques d'eau et d'environnement des agriculteurs. Objectif : développer des solutions nouvelles pour l'eau en agriculture.

L?entreprise, basée à Ancenis en Loire-Atlantique, sera détenue à hauteur de 51% par Lyonnaise des Eaux et à 49% par Terrena et emploiera 7 personnes dès son lancement le 1er septembre prochain. En s'appuyant sur les savoir-faire de Lyonnaise des Eaux et la connaissance des enjeux et des territoires de Terrena, la société s'attachera à développer quatre types de services : la gestion de l'eau pour l'industrie agroalimentaire, les services aux collectivités et aux territoires, l'aide au pilotage de l'eau en agriculture pour une utilisation maîtrisée et la valorisation de la matière organique. Les services de gestion de l'eau pour l'industrie agroalimentaire s'adresseront en premier lieu aux sites industriels de Terrena et pourraient gérer à terme une vingtaine des principaux sites industriels de la coopérative. Il s'agira d'accompagner les industriels dans la réduction de leur consommation sur l'ensemble du cycle de l'eau. Sur les process industriels par exemple, des technologies de suivi à distance des réseaux et des compteurs intelligents pourront être adaptés pour un meilleur rendement des réseaux. Les prélèvements pourront également être limités grâce à des technologies de réutilisation des eaux usées. Lyonnaise des Eaux et Terrena apporteront également aux collectivités leur savoir faire en matière d'hydrologie, de gestion de l'eau et de l'environnement, afin de développer de nouvelles offres de proximité pour l'ensemble des acteurs des territoires français : protection des ressources par des techniques de captage, sécurisation de la ressource en rechargeant les nappes avec de l'eau d'hiver ou encore création de zones humides. L?entreprise a pour objectif de travailler avec une centaine de collectivités du Grand Ouest. Lyonnaise des Eaux et Terrena expérimentent déjà des solutions pour gérer l'eau en agriculture depuis plusieurs années, à travers par exemple le recours à l'irrigation au goutte-à-goutte sur de grandes cultures. Elles réuniront leurs compétences pour accélérer l'élaboration d'outils permettant une utilisation plus économe. Les agriculteurs se verront proposer des solutions de contrôle et de modélisation de leur consommation d'eau : volumes, débits, besoins en fonction des cultures et des périodes. La nouvelle entreprise proposera enfin aux agriculteurs de valoriser la matière organique comme matière première pour la fertilisation des sols et comme source d'énergie. Les effluents d'élevage (fumier, lisier ?) nécessitent d'être gérés pour limiter leur impact sur la ressource en eau. Elles constituent également une matière première pour fertiliser les sols afin de réduire le recours aux engrais chimiques. L?un des premiers projets consistera à proposer des solutions de séparation de phase des lisiers agricoles pour faciliter leur utilisation dans toutes les productions végétales et dans les filières de fertilisation agricole au travers du compostage. De plus, il sera également possible de transformer la matière organique en ressource en la valorisant dans une filière énergétique, en installant par exemple, des procédés de micro-méthanisation dans les exploitations où la production animale est importante. A l'horizon d'un an, une cinquième activité autour de l'enjeu de la biodiversité pourrait venir compléter les axes de travail de l'entreprise.