Your browser does not support JavaScript!

Pas d'amélioration significative mais des évolutions positives de certains paramètres sur des intervalles de temps dépassant les 4 à 5 ans. L?état des eaux du bassin Loire-Bretagne reste stationnaire.

L?évaluation de l'état des eaux du bassin Loire-Bretagne présentée le 3 octobre dernier s'appuie sur les données collectées en 2010 et 2011 pour les cours d'eau, de 2007 à 2011 pour les plans d'eau et les eaux littorales, et de 2006 à 2011 pour les eaux souterraines. Elle révèle que la proportion de masses d'eau en bon état reste stable depuis plusieurs années, soit 30 % environ de l'ensemble des masses d'eau, à rapprocher de l'objectif de 61 % fixé pour 2015. Des améliorations sont cependant constatées sur certains paramètres tels que l'ammonium ou les ortho phosphates. L?état des cours d'eau ne montre pas d'amélioration significative depuis la première évaluation qui reposait sur les données 2006-2007. Le pourcentage actuel de cours d'eau en bon et très bon état (30%) reste bas au regard des objectifs 2015 (61%) et soulève des inquiétudes par rapport aux objectifs 2015. De la même façon, les plans d'eau en bon ou très bon état écologique sont minoritaires (26 %). Par contre, 68% des eaux côtières sont en bon état. Celles qui ne le sont pas sont principalement déclassées par les marées vertes. Concernant l'état chimique des cours d'eau, 22% des masses d'eau seraient en état chimique mauvais. 62% des masses d'eau souterraines sont classées en bon état chimique (57% en pour l'état 2010 et 51% pour l'état 2008). Pour les autres masses d'eau, 31 % sont dégradées à cause des nitrates et des pesticides, 42 % à cause des nitrates seuls, 27 % à cause des pesticides seuls. http://www.eau-loire-bretagne.fr/