Your browser does not support JavaScript!

Chantal Jouanno a lancé à l'occasion du Salon des Maires, l'observatoire national des services d'eau et d'assainissement. Il doit offrir, à terme, un panorama complet de la situation française et des éléments de comparaison entre services grâce à un suivi interannuel des indicateurs et du prix de l'eau.

Depuis 1995, les maires et présidents d'intercommunalités ont l'obligation d'élaborer un rapport annuel sur le prix et la qualité des services (RPQS). Depuis 2009, le RPQS contient des indicateurs de performance sur les services d'eau et d'assainissement : de la qualité de l'eau distribuée jusqu'à la qualité de l'eau rejetée, en passant par la gestion des réseaux de distribution ou d'eaux usées. 

 Ce sont ces indicateurs, définis par les opérateurs publics et privés, qui sont à la base de l'observatoire des services d'eau et d'assainissement. Ils concernent les caractéristiques du service de la collectivité locale (mode de gestion, nature des ressources en eau, détail de la facturation, modalités de tarification, etc) , une description du service (indicateurs économiques, nombre d'habitants desservis en eau potable, par un réseau de collecte des eaux usées par un service d'assainissement non collectif, etc.) et des indicateurs de performance proprement dits : conformité de l'eau distribuée, performance des stations d'épuration, estimation des fuites, etc. 

 Les deux premiers types d'indicateurs permettent de caractériser le service et de regrouper les services de même type afin de les comparer. Les indicateurs de performance permettent quant à eux de suivre dans le temps l'évolution de la performance des services et fournissent les données de comparaison proprement dites. 

Cette base de données nationale, alimentée par les collectivités locales, va donc rassembler l'ensemble des indicateurs de performance disponibles sur les services publics d'eau et d'assainissement. Les élus disposeront ainsi d'un outil pour piloter leurs services, suivre leurs évolutions d'une année sur l'autre, comparer leurs performances avec des services similaires. 

L'observatoire doit également répondre aux exigences des usagers et des citoyens soucieux d'avoir accès à une information transparente sur le prix de l'eau et sur la qualité du service. Intégré au sein du système d'information sur l'eau (SIE), l'observatoire national des services d'eau et d'assainissement offre un accès en ligne à l'adresse : http://www.services.eaufrance.fr