Your browser does not support JavaScript!

Après le rachat des laboratoires d'analyses d'IRH Environnement, l'Institut Pasteur de Lille poursuit ses emplettes en reprenant l'ensemble des activités laboratoire de Guigues. Objectif : devenir le premier opérateur européen en matière d'analyses d'eau et d'environnement.

La cession a été signée le 23 janvier dernier. Elle ne concerne que les activités d'analyses situées à Aix-en-Provence (12 personnes) et à Rueil Malmaison (6 personnes) à l'exclusion de toutes les autres activités de Guigues. Cette reprise qui se fait par l'intermédiaire de sa filiale Bouisson Bertrand laboratoires, permet à L? Institut Pasteur de Lille d'étoffer ses prestations dans le domaine de l'analyse des eaux industrielles. Car l'Institut a adopté il y a plusieurs mois déjà une stratégie active de développement scientifique et technologique visant à occuper un positionnement de leader scientifique qui garantit le développement économique durable de ses activités d'expertise. Il s'est notamment fixé comme objectif de devenir le premier opérateur européen en matière d'analyses d'eau et d'environnement. Et les choses ne trainent pas. Car après la reprise des laboratoires Bouisson-Bertrand, puis d'IRH Environnement et maintenant de Guigues, l'Institut Pasteur de Lille est en pourparlers très avancés par le Conseil général de Moselle pour reprendre, dans le cadre d'une délégation de service public, le laboratoire central d'analyses de la Moselle. Cette reprise pourrait être finalisée dans les tous prochains jours