Your browser does not support JavaScript!

Avec près de 5.000 visiteurs autour de 120 exposants répartis en 6 pôles, Environord qui se tiendra les 11 et 12 juin prochains à Lille Grand Palais, propose un panorama élargi de solutions, conseils et expertises permettant de répondre aux problématiques environnementales actuelles. Le Congrès des écotechnologies pour le futur, adossé au salon, complète cette offre par une vision prospective pour anticiper, comprendre et échanger sur le développement des écotechnologies au service d'une économie plus soutenable.

Cette année, GL Events, organisateur du salon, s'attachera à développer le secteur de l'eau en partenariat avec Adopta, l'Association pour le Développement Opérationnel et la Promotion des Techniques Alternatives en matière d'eaux pluviales et AquaPRIS, le cluster régional dont l'ambition est de faire de l'eau un facteur de performances. En effet, l'eau est la ressource naturelle la plus impactée par les effets du changement climatique. 

Les stratégies actuelles sur le grand cycle de l'eau intègrent, en plus du cycle traditionnel, les questions de biodiversité, d'effets sanitaires à moyen ou long terme et les effets du changement climatique. Elles apportent de nouvelles contraintes et solutions pour l'usage et la gestion de cette ressource. En région Nord-Pas de Calais, les avancées obtenues sont significatives, notamment dans l'aide aux industriels à maîtriser leurs rejets. La gestion de l'eau et l'assainissement industriel bénéficient d'un savoir-faire reconnu en région avec 150 entreprises spécialisées et une expertise reconnue dans le domaine des analyses : l'Institut Pasteur de Lille. En France, ce marché représente 13 milliards d'€ de CA. 

Organisé en parallèle d'Environord, le congrès des écotechnologies pour le futur constitue le volet prospectif du salon. L'objectif principal est d'informer sur deux journées les 800 congressistes internationaux sur l'offre d'écotechnologies qui contribueront à modeler le futur. En 2014, la problématique centrale du congrès portera sur « L'innovation frugale , + de génie, - de gaspillage ? » développée lors de la conférence inaugurale par Navi Radjou, promoteur de ce nouveau concept qui prône une innovation faite d'improvisation et de débrouillardise pour mieux se jouer des contraintes et répondre aux nouveaux besoins des consommateurs. 

L'innovation frugale est celle qui domine depuis quelques années l'innovation dans les pays émergents. Elle prend le contrepied des démarches d'innovation des pays occidentaux, et remporte des succès significatifs sur les marchés mondiaux. Comment innove-t-on quand on n'a pas /peu de ressources ? Comment produire de la valeur pour la société et les entreprises avec peu de ressources finies comme l'argent, le temps, les matières et l'énergie ? L'innovation frugale bouscule notre vision européenne et maîtrisée des process et nous invite à envisager une innovation par l'audace et la créativité.

http://www.salon-environord.com/