Your browser does not support JavaScript!

Organisées tous les deux ans depuis 1993 par le Comité Français des Géosynthétiques (CFG), les Rencontres Géosynthétiques constituent la manifestation francophone de référence pour les géotextiles, les géomembranes et les produits apparentés et couvrent toutes les utilisations actuelles de ces matériaux, dans les domaines du génie civil et de la protection de l'environnement.

Ce colloque réunit des experts, des ingénieurs et des techniciens en provenance de France et d'Europe, mais également d'Afrique et des Amériques (maîtres d'?uvre, entrepreneurs, producteurs, distributeurs, spécialistes de bureaux d'études et de laboratoires, etc.) qui échangent leurs expériences à partir de cas d'utilisations commentés. La précédente édition des Rencontres, organisée à Tours en 2011, avait rassemblé près de 300 personnes. Neuvième colloque francophone sur les géosynthétiques, ces rencontres bourguignonnes feront le point sur l'état de l'art, les pratiques recommandées et les normes en vigueur, au travers de présentations de cas concrets d'application des géosynthétiques en génie civil et dans le domaine de l'environnement, illustrant les fonctions essentielles de ces matériaux. Les Rencontres Géosynthétiques 2013 sont organisées en 3 temps forts : Le Mardi 9 avril, en préambule des Rencontres, des cours de préformation sont proposés sur les matériaux géosynthétiques et leurs utilisations les plus fréquentes. Ils sont destinés aux participants qui ne sont pas familiers avec l'utilisation des géosynthétiques, afin de leur permettre de tirer le meilleur profit des exposés des deux jours suivants. Le mercredi 10 avril et jeudi 11 avril, une série de conférences seront organisées sur différents thèmes tels que le concept spécifique des couvertures de stockage de déchets faiblement radioactifs, l'analyse du cycle de vie des solutions géosynthétiques au regard des matériaux de construction conventionnels, ou encore le développement de géofilets biodégradables destinés à des opérations de génie biologique et écologique. Dans un contexte où la protection de l'environnement devient une priorité pour les industriels, le géofilet biodégradable s'impose comme un intermédiaire particulièrement efficace dans la reconquête du milieu naturel par la végétation. Animée par l'Association française pour le génie biologique ou génie végétal en charge du groupe de travail dédié à l'étude du comportement des géofilets biodégradables, cette conférence a pour objectif de répondre aux questions que se posent les professionnels sur le comportement et la qualité de ces matériaux, qui font l'objet d'une demande croissante du marché. Car en réponse à une problématique de maintien des sols et de restauration des milieux naturels dégradés, les maîtres d'?uvre, donneurs d'ordres et bureaux d'études prescrivent de plus en plus souvent les géofilets biodégradables, dont les caractéristiques sont très souvent adaptées. On retrouve ainsi ce type de matériaux dans des milieux naturels dégradés avec présence de terre, sur les chantiers destinés à réhabiliter et à renaturer des talus routiers, des berges de rivières, des bassins et versants torrentiels, ou encore des pistes skiables. « Ces dernières années, on observe une demande croissante du marché pour les géofilets biodégradables afin de répondre aux problématiques de protection de l'environnement et de reconquête du milieu naturel par la végétation » estime Freddy Rey, Chargé de recherche en écologie de la restauration appliquée aux milieux érodés de montagne à Irstea, Président de l'Association AGéBio et co-animateur du groupe de travail sur les géofilets biodégradables. « Si nous nous félicitons de cette évolution des pratiques, nous devons également veiller à ce que l'accroissement de cette demande ne se fasse pas au détriment de la qualité du produit. D?autre part, quelques lacunes sont parfois observées au niveau de l'ingénierie, qui par méconnaissance, n?oriente pas toujours vers les produits adéquats. C?est dans ce contexte qu'a été créé le groupe de travail dédié à l'étude des géofilets biodégradables et à leur comportement. Nous avons pour mission d'élaborer les bonnes pratiques en termes de sélection et d'installation des produits sur le terrain, afin d'?encourager leur utilisation dans les meilleures conditions ». Un dîner de gala, ouvert aux participants des Rencontres Géosynthétiques et aux personnes accompagnantes, sera organisé le mercredi 10 avril. Une exposition technique permettra également aux fabricants, distributeurs, entreprises, administrations, bureaux d'études, laboratoires..., de présenter un large éventail de produits et de services. Renseignements et inscriptions : 01 41 96 90 93 ou Secretariat.cfg@wanadoo.fr