Your browser does not support JavaScript!

Dans le cadre d'une recherche menée avec l'Ademe, Serpol a développé un procédé original de traitement par filtres plantés de roseaux dynamisés destiné aux lixiviats des installations de stockage de déchets non dangereux (ISDND). Jusque là, les traitements par lits plantés de roseaux ne s'appliquaient en France qu'aux effluents domestiques ou agricoles. Testé avec succès sur le site du Plantay, dans l'Ain, le procédé Roseaulix permet de traiter les matières en suspension (MES) et les pollutions organiques (DCO) et azotées (NGL). Les MES sont minéralisées en surface tandis que les matières organiques et azotées sont dégradées avec des rendements d'épuration de plus de 95%, ce qui autorise le rejet des effluents traités dans le milieu naturel. Outre son caractère respectueux de l'environnement, ce procédé présente l'avantage majeur d'avoir un très faible coût de fonctionnement et d'entretien. En effet, sa consommation énergétique est minimale (faible puissance inst- Allée de 5 à 20 kva), son fonctionnement est automatisé (cf. télégestion, donc pas d'agent de terrain en permanence) et sa maintenance est particulièrement simple (elle s'apparente à une gestion d'espaces verts). Le procédé Roseaulix mis au point par Serpol est adapté aux sites en fin de vie dans le cadre de la garantie trentenaire.