Your browser does not support JavaScript!

En bout de pistes de l'aéroport de Mérignac, la Communauté Urbaine de Bordeaux (CUB) procède à la mise en place d'un collecteur d'eaux usées primaire afin de desservir la plateforme aéroportuaire dont un important développement économique est prévu dans les années qui viennent. Au total, ce sont quelque 2200 mètres de canalisations à poser (diamètres 300, 400 et 650) dont les contraintes environnementales ont imposé des matériaux et méthodes de poses différents. Là ou la profondeur de pose et la nature de sol ne posait pas de problème particulier, ce sont quelque 1.180 mètres de tubes en grès qui ont été posés en fouille ouverte. Problème : cette technique traditionnelle ne pouvait pas être retenue sur le second lot du chantier du fait de la nature géologique du sol, des contraintes techniques et environnementales. Du coup, c'est la technique du microtunnelier pour poser des tubes en PRV fournis par Hobas France, qui a été retenue. En effet, la nature du sol (matériaux sableux plus ou moins argilo-limoneux), la traversée d'un giratoire à forte circulation et le franchissement de la rivière de la Jalle, ont déterminé le maître d'ouvrage à choisir la technique du microtunnelage (exécuté par CSM BESSAC) pour poser 1154 ml de tuyaux en Polyester Renforcé de fibre de Verre d'un diamètre 650 mm. Ce sont donc 8 puits d'attaque d'un diamètre de 5,30 mètres et 10 puits de sortie (diamètre 2.50 m) qui ont été creusés pour permette au microtunnelier de poser les tubes entre 3.50 m et 7.00 m sous la surface du sol, à une vitesse de l'ordre de 12 mètres /jour. Une autre contrainte de ce chantier résidait dans la faible pente de ce collecteur (< 2 mm / mètres) ne permettant pas d'atteindre les vitesses suffisantes d'autocurage, ce qui provoquera un temps de séjour des effluents relativement long. De ce fait, le PRV présentait deux caractéristiques déterminantes pour pallier cette contrainte : un fil d'eau parfait ainsi qu'une excellente résistance à l'H2S. Si l'on ajoute à ces qualités, le niveau élevé des contraintes mécaniques axiales et circonférentielles des tubes pour microtunnelage fournis par Hobas, le PRV s'est positionné en l'espèce être « le meilleur matériau pour la meilleure application ».