Your browser does not support JavaScript!

28 decembre 2001 Paru dans N°247
Ingénieurs et hydrologues se sont pendant des décennies gargarisés de ce concept du "pouvoir autoépurateur des rivières", au point que F. Edeline constate que ?curieusement il n'existe pas en langue française d'ouvrage traitant de façon approfondie du pouvoir autoépurateur des rivières. Bien entendu, le sujet est extrêmement vaste et touche à des disciplines multiples, qu'un seul auteur ne peut ambitionner de maîtriser. Néanmoins une introduction générale est très souhaitable, même si elle n'examine pas les processus dans le dernier détail.? Sous la plume de l'un des chercheurs européens les plus connus dans le domaine de l'eau, et responsable scientifique du CEBEDOC, ce constat suggère le fossé qui sépare encore l'a priori du concept et l'état de délabrement hydrobiologique de la majorité des cours d'eau' Il y a donc déjà un certain nombre d'année que F. Edeline, fort de son expérience dans le domaine de l'épuration biologique s'intéresse aux processus biologiques naturels dont l'homme s'est inspiré pour épurer les eaux usées. Après avoir discuté la notion même d'autoépuration et situé les paramètres qui permettent de l'évaluer, l'ouvrage passe en revue les aspects essentiels de la rivière: rhéologie, dispersion longitudinale, échanges avec l'atmosphère, biodégradation, sédimentation, nitrification et dénitrification, photosynthèse. Il esquisse ensuite une vue d'ensemble d'un cours d'eau pleinement développé, sans oublier une appréciation des ouvrages hydrauliques qui en modifient le faciès. Il tente ainsi une approche chiffrée de chaque processus, sans pour autant schématiser arbitrairement ni masquer les innombrables interactions de l'hydrosystème. Ce livre s'adresse aux hydrobiologistes, aux aménageurs, aux étudiants et à tous ceux qui ont le souci de comprendre ou de préserver le patrimoine naturel et la qualité des rivières.

2001 - Format 16 x 24 cm - 240 p - 63,60 -