Your browser does not support JavaScript!

Formosa Petrochemical Corporation (FPCC) vient de choisir Veolia pour optimiser la gestion des effluents industriels de son immense complexe pétrochimique de Mailiao, à Taïwan. Le contrat est évalué à 15 millions d'euros.

Visant à augmenter la capacité de production tout en réduisant la consommation d'eau de surface de sa raffinerie de Mailiao, sur la côte ouest de Taïwan, la société Formosa Petrochemical a confié à Veolia la rénovation de son unité de traitement des eaux. La solution et les technologies mises en ?uvre permettront ainsi de diminuer considérablement la consommation d'eau brute de l'usine, en la ramenant de 60 000 m3 à 25 000 m3 par jour ? dont 5 000 m3 d'eau réutilisée ? tout en améliorant le traitement des effluents. C?est dans le cadre contractuel que les deux sociétés ont opté pour la technologie la mieux adaptée. Veolia concevra la rénovation de l'usine de traitement des eaux, fournira la technologie et les équipements et garantira la performance de l'usine rénovée. Les solutions mises en ?uvre sur le site de Mailiao incluent plusieurs technologies brevetées parmi lesquelles l'AnoxKaldnes MBBR (réacteur à film biologique à lit mobile), qui optimise la réutilisation de l'eau. Dans cette région du monde où l'on trouve notamment une espèce rare et unique de dauphins roses, Veolia va également mettre en ?uvre des process qui garantiront la meilleure protection de l'environnement. « Ce contrat montre que Veolia, forte de plus de 350 technologies exclusives et d'une solide expérience dans la gestion de projets pour l'industrie des hydrocarbures, est en mesure de proposer à des clients importants tels que FPCC des solutions intégrées de traitement pour optimiser la réutilisation de l'eau, réduire l'empreinte hydrique des installations industrielles et améliorer leur performance économique » précise Thierry Froment, directeur général Veolia Water Oil & Gas Le complexe de Mai Liao, le plus grand de ce type à Taiwan, a une capacité de raffinage de 540 000 barils par jour ; il produit chaque année plus de 2,9 millions de tonnes d'éthylène et 2,3 millions de tonnes de propylène.