Your browser does not support JavaScript!

Sonitec-Vortisand, spécialisé dans la microfiltration tangentielle par microsable annonce le lancement de sa toute nouvelle génération de filtres conçus pour les très grands débits. Grâce à sa conception de vaisseaux superposables de grande capacité, l'empreinte au sol du nouveau H2F Vortisand est largement réduite et occupe 85% moins d'espace comparé aux filtres classiques multimédia. En conséquence, l'entretien et le transport s'en trouvent grandement facilités. Le H2F offre toujours la même qualité de filtration, à moins de 1 micron, que la gamme Vortisand traditionnelle vendue depuis plus de 20 ans et installée dans plus de 2500 sites d'un bout à l'autre du monde. La haute efficacité de ce système réside dans l'utilisation unique du microsable combiné à la filtration tangentielle. Le H2F peut retenir des particules sous la taille du micron, 10-50 fois plus petites que les particules retenues par les filtres à rétrolavage ou par un hydrocyclone. Un système de filtration multimédia standard va, dans le meilleur des cas, retenir des particules de l'ordre de 10 microns alors qu'un hydrocyclone retient des particules de l'ordre de 50 microns dépendamment de la gravité spécifique des particules. Le H2F est adapté aux applications de prétraitement membranaire pour protéger les membranes. Le H2F utilise 50 % moins d'eau durant le rétrolavage en comparaison à un filtre multimédia. Pour les systèmes de refroidissement, le Vortisand H2F permet d'économiser jusqu'à 20 % d'énergie en prévenant la formation de sédiment et de tartre isolant. Ceci mène à un échange de chaleur plus efficace. Autre avantage du H2F, l'optimisation du programme de traitement chimique en réduisant la quantité de solide en suspension dans l'eau. Moins de réservoirs signifie moins de pièces et donc un coût d'entretien réduit. Les systèmes à haute efficacité reposent sur une optimisation de la surface de filtration et en conséquence de la profondeur des réservoirs. Le vortisand H2F est bien adapté aux eaux de process. Il peut donc être utilisé comme prétraitement membranaire ou dans d'autres applications telles que la récupération d'eau de pluie, le traitement d'eau usée, d'eau pour l'irrigation, les systèmes urbains de refroidissement ou encore les grandes tours d'eaux industrielles.