Your browser does not support JavaScript!

30 mai 2014 Paru dans N°372
La possibilité pour les communes de déléguer la gestion remonte au milieu du XIXe siècle. Les majors du secteur - trois groupes français sur les quatre premiers mondiaux- se chargent de tout. Huit habitants sur dix y sont desservis par un opérateur privé, neuf sur dix dans les grandes agglomérations. On parle d'ailleurs d'« école française de l'eau ». Une véritable emprise pour Marc Laimé qui, depuis quelques années, suscite de plus en plus, des broncas d'élus, des contestations de citoyens en France et à l'étranger : contrats léonins, réformes bloquées, qualité de l'eau médiocre, scandale écologique, mépris de la transparence démocratique. Tempête dans un verre d'eau ? Voire.

2014 - Format 14 x 20 cm - 350 pages - 22 -