Your browser does not support JavaScript!

Le Limousin soigne ses éco-industries. La région a fait le pari qu'en regroupant les compétences régionales dans le domaine du traitement de l'eau, en mutualisant leurs intelligences, leurs compétences, ils étaient plus forts et plus compétitifs pour s'attaquer à des marchés plus lointains.

Une convention dans le domaine de l'eau et de l'environnement a été signée le 26 janvier dernier l'hôtel de Région entre différents acteurs de la région Limousin et des entreprises roumaines. Objectif : renforcer les processus d'intégration de la Roumanie au sein de l'Union Européenne et accélérer le transfert de l'acquis communautaire dans le domaine de l'environnement. L?accord prévoit notamment la création d'une société mixte franco-roumaine en Roumanie, en vue de répondre aux appels d'offres publics ou privés dans le secteur de l'eau. Cette société mixte regroupera des sociétés roumaines Agecom et Unio et les entreprises du Pôle Environnement du Limousin parmi lesquelles EGEH spécialisée dans l'hydrogéologie, Faure Equipements, leader français dans le domaine de la filtration et déshydratation grâce à sa gamme étendue de filtres-presses et Callisto, spécialisé dans le traitement des eaux. L?Association Roumaine de l'Eau, l'Office International de l'Eau, Limousin Expansion et le Cabinet de Conseil « Portance » parraineront la nouvelle société et suivront son développement. Ces organismes renforceront la promotion et appuieront les démarches de la jeune société pour élargir son champ d'action en Roumanie et les républiques voisines ainsi qu'auprès des institutions européennes. Les besoins de la seule Roumanie en matière d'investissements, de modernisation et de développement des infrastructures de services publics d'eau et d'assainissement sont évalués à 680 millions d'euros par an entre 2007 et 2012.