Your browser does not support JavaScript!

Les dernières statistiques publiées par l'IDA (International Desalination Association) et Global Water Intelligence, confirment que les technologies du dessalement sont de plus en plus utilisées pour régler les problèmes de rareté de l'eau.

Dans sa publication annuelle 2008-2009, éditée par Global Water Intelligence (GWI), l'IDA indique que la capacité totale des projets signés en 2007 a augmenté de 43 % passant ainsi de 4,7 millions à 6,8 millions de m3 par jour. Cette augmentation de 2,1 million m3/jour permettrait d'alimenter en eau potable plus de 50 millions de personnes. Cette tendance s'est confirmée en 2008 : durant les six premiers mois de l'année, la capacité totale résultant des contrats signés a augmenté de plus de 39 %. Au 30 juin 2008, la production cumulée de l'ensemble des projets d'usine de dessalement dans le monde s'élevait à 62,8 millions m3/jour. A la même date, le nombre d'usines de dessalement s'élevait à 13.689 contre 13.080 fin 2007. Les capacités des usines sont également de plus en plus importantes. Actuellement, la production de la plus grande installation de dessalement, située à Fujaïrah, s'élève à 450.000 m3/jour alors que 5 usines de capacités supérieures à 500.000 m3/jour sont en construction au Moyen-Orient. La plus importante, située à Shoaiba (Arabie Saoudite) produira 880.000 m3/jour. En outre, d'ici la fin de cette année, une usine de 1.000.000 m3/jour devrait être mise en service en Arabie Saoudite. Sans atteindre de tels niveaux, ces tendances sont également observées aux États-Unis. L?usine de Carlsbad en Californie s'apprête ainsi à devenir l'installation la plus importante de la côte Ouest avec une production journalière de 189.000 m3. Pour l'IDA, les progrès notables enregistrés par l'industrie du dessalement en matière de consommation d'énergie et dans le domaine de l'impact de ses rejets sur les milieux marins ont contribué à lui ouvrir de nouveaux marchés comme en Australie en Espagne et maintenant aux États-Unis. Pour se procurer l'édition 2008-2009 du « Desalination Yearbook » contacter : mh@globalwaterintel.com