Your browser does not support JavaScript!

Il s'attachera essentiellement à mettre en ?uvre les solutions identifiées lors de la 6ème édition du Forum organisée à Marseille en 2012, en s'appuyant sur le nouveau processus « Sciences et Technologies » axé sur l'innovation.

35.000 participants provenant de plus de 170 pays sont attendus dans les villes de Daegu et Gyeongju en République de Corée, du 12 au 17 avril prochains. L?édition « de l'eau pour notre avenir » réunira de nombreux acteurs venus d'horizons divers : universitaires, instituts de recherche, entreprises, réseaux professionnels, gouvernements et décideurs politiques, ONG et OIG, société civile, ainsi que des représentants de secteurs tels que l'agriculture, l'agroalimentaire ou l'énergie. Organisée conjointement par le Conseil mondial de l'eau et la République de Corée en coopération avec la ville de Daegu et la province de Gyeongbuk, cette 7ème édition doit permettre de passer de la recherche de solutions à leur mise en ?uvre, en assurant à l'eau une véritable place dans les objectifs de développement durable. Fruit de deux années de travail collaboratif entre des acteurs du monde entier, le Forum repose sur 4 processus préparatoires. Le processus thématique mobilise les parties-prenantes pour faire émerger des réalisations et des moyens de mise en ?uvre concrets. Le programme « Water Showcase », directement issu de ce processus, valorisera les expériences innovantes et les solutions mises en ?uvre dans le monde, que ce soit dans le domaine de la recherche, de l'industrie ou de l'éducation. Les 9 meilleures études de cas seront présentées et primées. Le processus politique a pour objectif d'affermir la volonté politique et de faire en sorte que l'eau soit une priorité à l'échelle mondiale. Il permettra de réunir des représentants des Etats, des parlementaires et des autorités locales et régionales en favorisant le dialogue. Le but est d'établir des politiques et des stratégies pour répondre aux enjeux mondiaux de l'eau. Il se focalisera sur la question de la mise en ?uvre des solutions issues du Forum de Marseille. Le processus « science et technologie » mettra en avant les technologies, les savoir-faire et les innovations dans le domaine de l'eau. Il récompensera notamment, via le programme « World Water Challenge », des individus ou organisations qui ont réussi à résoudre des problématiques hydriques grâce à la science ou à la technologie. Quant au processus régional, il doit permettre de mettre l'accent sur des problématiques géographiques spécifiques, tout en s'inspirant des thèmes qui auront été proposés dans le cadre du processus thématique. La partie exposition regroupera les stands des organisations gouvernementales, des organisations non gouvernementales, des institutions internationales et des organismes scientifiques et permettra aux entreprises de présenter leurs technologies, produits et services. Le Partenariat Français pour l'Eau (PFE) assurera la visibilité des acteurs français via le pavillon « Espace France » qui accueillera notamment, sur une surface d'environ 200 m², les événements organisés par les acteurs français en lien avec leurs partenaires étrangers. A noter également que plusieurs prix seront remis lors de cette 7ème édition dont le Grand Prix Mondial Hassan II, le Grand Prix Mondial de l'Eau de Kyoto et le Prix de l'Eau du Mexique. Renseignements complémentaires : http://www.worldwatercouncil.org/fr/