Your browser does not support JavaScript!

Avec plus de 300 conférences, près de 800 heures d'échanges et de débats, une vingtaine de réunions politiques de haut niveau, 180 projets labellisés, plus de 1 200 solutions en ligne publiées sur une plateforme et un Village des Solutions, le 6ème Forum Mondial de l'eau, qui vient de s'ouvrir à Marseille, constitue un événement majeur dans le domaine de l'eau.

Présenté comme le Forum des solutions, il a pour ambition d'être une étape importante dans la contribution à la résolution des problèmes liés à l'accès à l'eau et à l'assainissementdans le monde, pour les populations les plus défavorisées, les questions de l'énergie, de la gestion de ressources en eau face au changement climatique ou encore la sécurité alimentaire. L?accélération du changement climatique, l'accroissement de la demande mondiale en eau exacerbent la pression exercée sur l'eau douce, creusant chaque jour un peu plus les disparités économiques entre les pays. C?est en tout cas le constat dressé par les Nations Unies dans son dernier rapport annuel. intitulé « Gérer l'eau dans des conditions d'incertitude et de risque », ce document pointe plusieurs phénomènes. L?accélération de la demande en eau que ce soit pour la consommation humaine, l'agriculture, la production industrielle et la production d'énergie, demande qui va connaître un pic historique. Les besoins alimentaires devraient augmenter de 70% d'ici à 2050, avec une demande croissante pour les produits d'origine animale induisant une hausse de 19% de l'eau utilisée par le secteur agricole, qui absorbe à lui seul 70% de la consommation globale de l'eau. L?eau destinée à alimenter les process de production devrait également connaître une hausse de 50% d'ici à 2035 compte tenu de la croissance démographique et de la hausse des activités économiques. Le rapport des Nations Unies rappelle également qu'un milliard de personnes n?ont toujours pas accès à une alimentation en eau potable améliorée et ceux qui n?ont pas accès à l'eau courante en ville sont encore plus nombreux qu'ils ne l'étaient à la fin des années 90. D?ici 2050, la population urbaine mondiale devrait atteindre 6,3 milliards d'individus contre 3,4 milliards en 2009. Le changement climatique affectera également la demande en eau. L?augmentation de 2°C de la température aura un impact financier considérable et certaines régions du monde telles que l'Asie du Sud et l'Afrique devraient être les plus touchées par le changement climatique d'ici à 2030. Autant de problématiques sur lesquelles vont plancher plus de 2 000 experts dans le cadre de sessions telles que « Eau et Energie », « Eau et Santé », « Eau et Alimentation », « Eau et villes » parmi 12 priorités d'actions. Le Forum mondial de l'eau constituera en outre une étape préparatoire à la conférence des Nations Unies pour le développement durable « RIO+20 » qui doit se tenir du 20 au 22 juin prochain à Rio. Pour accéder au site du 6ème Forum mondial de l'eau, cliquez ici Pour accéder au programme du 6ème Forum mondial de l'eau, cliquez ici Pour accéder à la plateforme Solutions du 6ème Forum mondial de l'eau, cliquez ici