Your browser does not support JavaScript!

Au sein d'une station d'épuration biologique, l'étape la plus gourmande en énergie est bien souvent le traitement secondaire. On estime que l'aération représente de 30 à 70 % du coût énergétique total sur une station de traitement des eaux usées de taille moyenne.

La station d'épuration de Laon (40.000 EH), dans l'Aisne, procède à l'aération de ses bassins biologiques par le biais de diffuseurs à membranes fines bulles ou d'aérateurs OKI de marque Sulzer. En parallèle, le matériel de production d'air est chargé d'alimenter ces systèmes d'aération. Lyonnaise des Eaux, exploitant de la station, et la ville de Laon, propriétaire de l'ouvrage, ont souhaité améliorer la performance énergétique de l'usine en modifiant l'alimentation en air des systèmes de diffusion. Après consultation pour le remplacement d'un surpresseur de type "Roots", Lyonnaise des Eaux a retenu l'offre de Sulzer avec sa gamme de turbocompresseurs HST sur paliers magnétiques. « Le gain énergétique généré face à un surpresseur à vis et une maintenance réduite du HST ont été les éléments déterminants », explique Lucien Boggian, Responsable Usine de l'agence Aisne, Lyonnaise des Eaux. Ainsi, depuis début 2014, un turbocompresseur HST 20-4500-1-150 de Sulzer fonctionne sur site et est secouru par un surpresseur "Roots". Couvrant une gamme de débits d'air variable de 2000 à 5800 Nm³/h, le compresseur Sulzer d'une puissance de 150 kW, fournit une pression de refoulement de 300 à 900 mbar. Grâce à son moto-variateur synchrone à aimants permanents, il s'ajuste automatiquement à l'évolution des besoins assurant ainsi une utilisation optimale de l'énergie. La technologie du HST 100 % refroidie à l'air, son installation compacte et surtout le contrôle actif du palier magnétique ont fait la différence auprès de Lyonnaise des Eaux. Autre élément qui a fait pencher la balance en faveur de Sulzer, la vérification des performances par une campagne de mesures d'air basse pression. Sulzer a ainsi fait appel à un prestataire extérieur pour comparer les performances du Roots par rapport au turbocompresseur installé. Ces essais ont révélé que le turbocompresseur HST, à débit comparable, améliorait le ratio énergétique de près de 29%.