Your browser does not support JavaScript!

04 octobre 2016 Paru dans N°394 - à la page 102

Grande absente des débats tenus lors de la COP 21 en novembre der¬nier, la question de l’eau potable reste cependant urgente en matière de réflexion sur l’environnement.

L’eau est au centre de défis essentiels pour l’avenir de l’humanité (agri­culture, sécurité alimentaire, énergie, santé) et elle est intimement liée à trois piliers du développement durable :la lutte contre la pauvreté, le dévelop­pement économique et la préservation des écosystèmes.

Si la gestion de cette ressource ne change pas radicalement, le monde devra faire face à un déficit hydrique global de 40% dès 2030 avec comme corollaire la montée en flèche du stress hydrique et la menace de tensions et de conflits pour s’approprier gisements naturels et aquifères.

Mais au-delà des alarmes, quelles sont les solutions d’ores et déjà mises en place (accès à l’eau potable, assainissement) et qui « fonctionnent » ?

Si le constat ne pousse guère à l’optimisme, un rapport de l’ONU-Eau démontre qu’investir dans la préservation des ressources en eau potable s’avère très rentable. L’espoir est donc permis !


2016 - format 14 x 19 cm – 160 pages – 17 €

AuteursÉvelyne Ramelet et Pauline Dalençon

Editeur : Editions Alternatives