Your browser does not support JavaScript!

Actualités France

L’eau devient centrale au CSTB

13 juin 2022 Paru dans le N°453 ( mots)
© Florence Joubert

Le sujet de l'eau, qui, à l’échelle de la ville et des bâtiments croise de nombreux enjeux, a fini par rendre impératif la création d’une direction dédiée à l’Eau au CSTB. Pilotée par Maxime Roger, elle regroupe des activités de Recherche & Développement, d’essais, d’évaluation et de certification.

Travailler sur la question de la gestion de l’eau dans le bâtiment impose une prise en compte de l’ensemble des enjeux techniques, sanitaire et environnementaux, mais aussi des fabricants, prescripteurs, collectivités et opérateurs immobiliers.
Dans cet objectif, le CSTB a créé la direction de l’Eau en regroupant les directions Climatologie Aérodynamique Pollution Épuration et Hydraulique et Équipements Sanitaires pour créer davantage de synergies et de transversalité dans les travaux.


Organisée autour de quatre divisions (réseaux et ouvrages extérieurs, réseaux et canalisations, équipements sanitaires du bâtiment, usages et nouveaux enjeux), elle réunit les activités de Recherche & Développement, essais, évaluation et certification, soit une centaine de collaborateurs, répartis sur les sites CSTB de Nantes et de Marne- la-Vallée.

Elle dispose également de plusieurs équipements de pointe : AQUASIM, dédié à la gestion durable de l’eau dans le bâtiment, le Laboratoire des Réseaux d’eau, Neptune, le laboratoire dédié à la certification des produits (réseaux hydrauliques et équipements sanitaires).

Maxime Roger, qui dirigeait l’établissement de Nantes et l’unité Climatologie Aérodynamique Pollution Épuration (CAPE), en est nommé directeur opérationnel par Etienne Crépon, président du CSTB.