Your browser does not support JavaScript!

Degrémont a remporté un nouveau contrat d'ingénierie et de fourniture d'unités de traitement d'eau qui équiperont deux unités flottantes de production, de stockage et de déchargement utilisées dans l'industrie pétrolière (FPSO). Commandés par Petrobras, ces FPSO seront utilisés pour l'exploitation pétrolière en mer des réservoirs ultra-profonds découverts au large du Brésil.

Le pétrole doit être extrait à des profondeurs pouvant atteindre 2 000 mètres, ce qui rend le processus de production très complexe. Le contrat porte sur la conception et la fourniture de deux unités d'élimination des sulfates et deux unités d'osmose inverse pour la dilution du pétrole. Les unités d'élimination des sulfates traiteront l'eau de mer pour la rendre propre à l'injection d'eau. Ce procédé évite d'obstruer la roche poreuse des réservoirs et contribue ainsi à améliorer la récupération assistée du pétrole ; Quant aux unités d'osmose inverse, elles transformeront l'eau de mer en eau douce afin d'éliminer les sels contenus dans le pétrole brut. En 2013, Degrémont avait déjà obtenu le contrat d'ingénierie et de fourniture de cinq unités de traitement d'eau (trois unités d'élimination des sulfates et deux unités de dessalement d'eau de mer) pour trois autres plateformes FPSO de production pétrolière à partir de champs « présalifères » exploités par Petrobras au large du Brésil, remportant ainsi 60 % des commandes du marché brésilien. « Ce nouveau contrat illustre notre ambition de devenir un acteur incontournable du marché à fort potentiel de l'amont pétrolier et gazier, souligne Marie-Ange Debon, Directrice Générale Adjointe en charge de la Division Internationale de Suez Environnement. Au niveau mondial, le marché de l'eau pour l'industrie est l'un des quatre axes stratégiques de développement de Suez Environnement, dont l'objectif est d'atteindre une croissance annuelle de 10 % entre 2012 et 2016. »