Your browser does not support JavaScript!

Depuis son entrée au sein de l'Union Européenne, le 1er mai 2004, la Slovaquie enchaine les chantiers d'envergure pour répondre aux normes imposées par l'Union. Le secteur de l'eau et de l'assainissement n?échappe pas à cette mise à niveau d'autant plus qu'un programme spécial a été mis en place pour aider les pays candidats à se conformer aux acquis communautaires. Exemple avec le chantier de Banska Bystrica.

Créé en 2000, l'ISPA (Instrument for Structural Policies for Pre-Accession) est un dispositif qui permet aux pays candidats à l'adhésion à l'Union européenne, de profiter d'aides logistiques et financières leur permettant d'intégrer les procédures et normes européennes en matière d'environnement et de transport. Entre 2000 et 2006, pas moins de dix pays candidats (Bulgarie, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Pologne, République Tchèque, Roumanie, Slovaquie, Slovénie et la Croatie) ont bénéficié des aides de l'ISPA pour un montant d'environ 1040 millions d'euros par an. Parmi les projets validés par le National ISPA Coordinator, un chantier d'envergure financé par le programme européen est en cours dans la ville de Banska Bystrica, une ville peuplée d'environ 80.000 habitants située en plein c'ur de la Slovaquie. D?un montant total de 41 millions d'euros, c'est actuellement l'un des plus gros chantiers d'assainissement du pays. Sa réalisation programmée sur 5 années, est scindée en deux phases distinctes. La première tranche, d'un montant de 9 millions d'euros, a débuté en mai 2003 - avant même l'entrée de la Slovaquie au sein de l'Union - par la reconstruction de la station d'épuration de la ville, hors normes et en sous capacité, ainsi que par la création de 4.500 mètres de collecteur principal. Réalisé autant que possible en tranchée ouverte, le choix des autorités locales s'est porté sur le Polyester Renforcé de Verre (PRV) fourni par la société Hobas (DN 1800 à DN 2000) du fait de la légèreté du matériau, de sa facilité de pose, et par conséquent de la rapidité de sa mise en ?uvre. Ce collecteur comprenait de nombreux regards (cheminée DN 1000 avec accès latéral) réalisés également en PRV. Les essais d'étanchéité du collecteur ont été réalisés à l'air. La seconde phase du chantier, programmée sur deux années, a débuté en juillet 2006. Objectif : moderniser et créer quelque 30 kilomètres de réseau d'assainissement. Attributaire du marché, la société Alpine Slovakia a confirmé le choix des tuyaux en Polyester Renforcé de Verre de DN 500 à DN 1800 pour les mêmes raisons que celles qui avaient prévalues lors de la première tranche. Compte tenu des différentes contraintes locales (trafic routier, rivière?), lorsque la pose en tranchée ouverte n?était pas possible, la pose de ces nouvelles canalisations a été réalisée en ayant recours à la méthode du Tunneling. Une technique qui consiste à réaliser un tunnel revêtu de 3 ou 6 voussoirs selon le diamètre, dans lequel seront acheminés et posés les tuyaux en PRV. Dans ce contexte, le critère de légèreté et donc de facilité de manutention est primordial même si ce sont bien les caractéristiques intrinsèques du PRV, à savoir sa résistance à l'abrasion et à la corrosion, ainsi que son coefficient de rugosité interne inférieur à 0.01 mm (intéressant en cas de faible pente) qui ont convaincus les décideurs locaux. Actuellement, on ne compte pas moins d'une vingtaine de projets similaires en cours de réalisation en Slovaquie. La nouvelle période de programmation des fonds pour la période 2007-2013 devrait permettre de donner corps à un nombre de projets encore plus important puisqu'en 2012, chaque village de plus de 2.000 habitants devra être raccordé à un dispositif de traitement'