Your browser does not support JavaScript!

La rareté de l'eau dans certaines zones du globe en fait désormais un enjeu géopolitique mondial et c'est à l'analyse de cet enjeu qu'est consacré le nouveau numéro de septembre de la Revue Géopolitique. De l'Afrique à la Chine en passant par le Moyen Orient, les principales zones hydrologiques du monde sont passées en revue avec leurs problèmes de sécurité, les pénuries en perspective et les tentatives de gestions transfrontalières. L'eau n'est plus une ressource dont l'homme peut user à l'infini. Nos gestes quotidiens sont si évidemment liés à l'eau que nous avons oublié depuis longtemps la complexité de cette ressource vitale. Elle est au c'ur d'un cycle fragile dont l'équilibre est aujourd'hui menacé par les usages humains. Où les pays confrontés à la pénurie croissante de l'eau iront ils puiser celle qui leur est indispensable ? Pas dans les fleuves, écrit notamment Jacques Sironneau, chargé de la législation sur l'eau au ministère français de l'écologie, qui note la dégradation des grands fleuves internationaux, due à la pollution et à la surexploitation. Une évolution qui pourrait aller pour certains d'entre eux jusqu'à l'assèchement. A ce tableau s'ajoute les comportements des grands états consommateurs, au premier rang desquels la Chine, au centre des enjeux hydrauliques asiatiques avec ses projets de barrages géants. Dans sa partie Actualités, le même numéro de Géopolitique aborde un autre phénomène lié à la rareté, celui des terres agricoles que, au même titre que l'eau certains grands pays asiatiques tentent d'accaparer. Après l'eau et les terres agricoles, une autre matière première fait l'objet d'enjeux géopolitique. Il s'agit du pétrole dont la manne financière ne sert pas souvent l'intérêt des populations concernées. Exemple au Soudan où l'instabilité politique se nourrit de la manne pétrolière. Au sommaire de ce numéro : La géopolitique de l'eau : permanence et perspectives, par Jacques Sironneau. Population et ressources en eau par Jean Margat. Le nouveau paradigme de l'hydrosolidarité par Jean-Louis Oliver. Pour une nouvelle gestion des bassins transfrontaliers par Jean-François Donzier. Les incidences internationales du droit à l'eau par Henri Smets. La Chine au centre des enjeux hydrauliques asiatiques par Alain Lamballe. Les transferts massifs d'eau : une solution pour la pénurie ? par Frédéric Lasserre. Les enjeux de sécurité liés à l'eau par Franck Galland. Afrique : de la variabilité climatique aux tensions hydropolitiques par David Blanchon. Moyen-Orient : la gestion de l'eau face au défi de la sécurité par Rana Kharouf-Gaudig Comment mettre au monde une géante contrariante par Jochen Sohnle.

2009 - Format 21 x 29, 7 cm - 104 p - 10 -