Your browser does not support JavaScript!

Dans le domaine de l'eau, la réglementation impose une surveillance rigoureuse et suivie de la qualité de l'eau en milieu naturel. Celle-ci implique la mesure de plusieurs paramètres physico-chimiques de base, qui doit être pratiquée de préférence sur le terrain. «Il y a un peu plus de dix ans, les analyses de terrain étaient encore du domaine de l'empirique, plus ou moins pragmatiques, assujetties aux aléas climatiques et environnementaux. Elles constituaient davantage une appréciation estimative et probabiliste qu'une garantie métrologique. Pour une analyse fiable, la mesure en laboratoire était incontournable» souligne Jacques Bick, directeur de la filiale française Hanna Instruments. «Depuis l'instrumentation portative a considérablement évolué. Profitant de l'avancée du numérique et de la miniaturisation de composants, ces instruments sont aujourd'hui de réels «surdoués» de l'informatique embarquée. Ils offrent aux professionnels de l'environnement non seulement justesse, reproductibilité et fiabilité des résultats mais aussi - grâce à leur mémoire toujours plus importante - documentation automatique, gestion de traçabilité et validité de protocoles utilisés». Toutes ces nouvelles technologies embarquées ne compliquent-elles cependant pas la vie des agents ? N?impliquent-elles pas une formation approfondie et continue ? Ne requièrent-elles pas un temps d'adaptation plus ou moins long ? «Pas du tout, bien au contraire ! Tous ces instruments ont été étudiés et développés pour s'adapter aux pratiques et aux habitudes des techniciens avec, en sus, toujours plus de confort et de simplicité. Ils sont à présent équipés d'interfaces utilisateur intuitives, simples d'appréhension, associées à un menu d'aide contextuelle accessible à toute étape opératoire pour assurer fluidité et absence d'erreurs. Désormais, les instruments affichent conjointement aux résultats des messages et des informations en langage texte et en français : il y a une réelle communication entre l'outil et son utilisateur. Pour illustrer avec un exemple concret : notre analyseur 13 paramètres portatif HI 9828 a été récemment repensé et équipé d'un récepteur GPS performant. Les apports pour l'utilisateur sont majeurs : dorénavant ses analyses seront mémorisées automatiquement avec les coordonnées géographiques exactes du lieu auquel il se trouve, accompagnées de la date et de l'heure. Les mesures ainsi géolocalisées, il sera d'une part très aisé pour lui de retrouver l'endroit exact du prélèvement lors de ses interventions ultérieures et il pourra ainsi améliorer la représentativité de ses mesures. D?autre part, par internet, il pourra consulter les résultats en visualisant leur site de prélèvement sur plan ou par image satellite. Ce système écarte toutes les incertitudes liées aux analyses in situ telles que relevés incorrects, oubli de reports, méprises sur les lieux de prélèvement».