Your browser does not support JavaScript!

Tampa Bay Water vient de confier à Veolia Eau via sa filiale Veolia Water North America?South LLC, un contrat de conception, de construction et d'exploitation portant sur l'extension de la capacité de la station régionale de traitement des eaux de surface de Tampa Bay en Floride. Par cette extension, cette unité doublera quasiment sa capacité de production passant de 272 500 m3/jour à 454 200m3/jour. L?achèvement et la livraison de l'infrastructure sont programmés au plus tard pour la fin 2010, période à laquelle débutera la phase d'exploitation prévue pour une durée de 13 ans. Ce contrat représentera un montant cumulé estimé de 158,4 millions de dollars (118,9 M?). En 2000, Veolia Eau avait remporté à la tête d'un groupement d'entreprises, le contrat de conception, de construction et l'exploitation de l'infrastructure initiale de Tampa Bay, une des plus performantes unités de traitement de l'eau au monde et la plus grande du service régional des eaux de Floride. Ce nouveau projet de Tampa Bay est le plus grand projet de DBO (Design, Build, Operate) initié aux Etats-Unis, à équivalence avec la station de traitement de Tolt (454 200 m3/jour), propriété de Seattle Public Utilities. Ce nouveau contrat s'inscrit dans la continuité du partenariat initial, avec le même choix de technologies qui ont fait leur preuve, notamment le procédé de floculation lestée Actiflo® de Veolia Eau Solutions & Technologies. Le traitement repose sur un processus multi barrières : la floculation lestée (Aactiflo), l'ozonation, la filtration par filtres gravitaires à charbon actif en grains, la désinfection et le traitement des boues. Au Japon Veolia Eau vient de remporter un nouveau contrat portant sur l'exploitation et la maintenance de l'usine de dépollution des eaux usées de Chiba. Cette agglomération située près de Tokyo est en forte expansion économique. L?usine « Hanamigawa N° 2 » est dotée d'une capacité de 283 000 m3/jour et dessert une population d'environ 500 000 habitants. Ce contrat, attribué dans le cadre d'un appel d'offre lancé par la préfecture de Chiba, intervient moins d'un an après la signature des contrats d'exploitation des usines de dépollution des eaux usées d'Hiroshima et de Saitama près de Tokyo. Entrant en vigueur dès avril 2007, pour une durée de trois ans, ce contrat représentera un chiffre d'affaires cumulé estimé de 17,8 millions d'euros. Dans le cadre de cet accord, Veolia Water Japan a formé un consortium avec ses filiales Showa Kankyo Systems KK (24,5%) et Nishihara Techno Services KK (24,5%). La société a été choisie pour sa capacité à conjuguer performance économique et respect d'une réglementation environnementale stricte. Veolia Water Japan et ses filiales emploient 1 000 collaborateurs locaux. L?usine, située le long de la côte sur un site de 23 hectares, a été mise en service en 1994. Les traitements comprennent l'aération prolongée, la dénitrification, la filtration rapide, l'épaississement et la déshydratation des boues ainsi que leur incinération.