Your browser does not support JavaScript!

Suez Environnement a remporté le contrat d'opération et de maintenance de deux des installations de traitement des eaux usées de la station Gabal El Asfar au Caire, pour une durée de 4 ans et un montant global de 84 M?. Ce contrat a été remporté en consortium avec trois entreprises égyptiennes. Suez Environnement sera en charge de l'exploitation des installations et de leur réhabilitation.

Située au Caire, la station d'épuration de Gabal El Asfar, la plus importante station de traitement des eaux usées de la rive Est du Nil, se décompose en 3 projets : Gabal El Asfar stage 1 qui traite un débit de 1 million de m3/jour, complétée en 2007 par Gabal Optimisation d'une capacité de 300 000 m3/jour, Gabal 2B d'une capacité de 500 000 m3/jour et Gabal 2A qui gère un débit de 500 000 m3/jour. Cette dernière installation a été conçue, construite et est exploitée par Degrémont depuis 2005. Les réhabilitations permettront de restituer, en sortie d'usine, une eau de qualité optimale au milieu naturel et ainsi de préserver les eaux du canal à proximité de la station et celles du delta du Nil. D?une capacité de traitement de plus de 1.400.000 m3/jour, Gabal El Asfar est dotée d'une technologie de valorisation des boues d'épuration par digestion anaérobie et cogénération, permettant de produire jusqu'à 65% de l'énergie nécessaire au fonctionnement des équipements de la station. Suez Environnement est présente en Egypte depuis 1948 au travers de sa filiale Degrémont et emploie actuellement 345 personnes. A ce jour, 70% de la production d'eau potable pour le grand Caire est assurée par des installations construites par Degrémont (Fostat, Mostorod, Amerya, Ghiza, etc). En 2007, Suez Environnement a remporté le contrat de Gabal El Asfar Optimisation (300 000 m3/jour) et en 2008 l'extension de la station d'Alexandrie Est (800 000 m3/jour). En 2014, le Groupe a également conclu le contrat d'exploitation et de maintenance de la station de traitement des eaux usées de Gabal El Asfar 2A.