Your browser does not support JavaScript!

21 juin 2016 Paru dans N°392

La pollution du Gange est devenue un enjeu majeur pour l'Inde et l'un des plus grands défis environnementaux de la planète. La dépollution des eaux du fleuve relève d'un grand défi technique et revêt une énorme importance culturelle et spirituelle.

La "Mission nationale pour le nettoyage du Gange? est née en 2011 grâce au gouvernement indien soutenu par les chefs religieux, pour lutter contre la pollution et ainsi essayer de faire revivre le fleuve et ses affluents. La Banque mondiale soutient le "Projet National du bassin de la rivière du Gange", qui comprend la construction de systèmes de collecte des eaux usées et d'usines de traitement afin de réduire le déversement incontrôlé d'eaux usées, avec un montant total de 1 milliard de dollars. Le 7 Avril dernier, un contrat de fourniture de données de la qualité de l'eau a été attribué à s::can par la « Pollution Control Board Central » (CPCB), l'autorité gouvernementale en charge du projet, et ce pour une période de 5 ans. 36 stations de surveillance seront conçues, installées et exploitées par s::can Messtechnik GmbH en coopération avec son partenaire indien local, Aaxis Nano. Les stations de mesure collecteront et transettront des données sur la qualité de l'eau en continu et en temps réel à la « Pollution Control Board Central » à New Delhi. Les données recueillies permettront de renforcer la surveillance du fleuve en aidant les planificateurs à mieux identifier les origines de la pollution et en évaluant l'impact du traitement sur la qualité de l'eau. Depuis 2013, 13 stations de surveillance en ligne s::can, tolérantes aux conditions environnementales extrêmes de l'Inde, ont déjà fourni de précieuses données à partir du Gange et de ses affluents. Ce nouveau contrat constitue la première phase d'un programme bien plus important destiné à collecter des données fiables sur la qualité de l'eau le long du Gange et d'autres fleuves indiens. Cette référence mondiale, à laquelle s::can est fière d'être associée, permettra également à l'entreprise de renforcer ses positions sur le marché indien dans le domaine de la surveillance de la qualité de l'eau en continu. La méthode de base brevetée par s::can, la spectrométrie UV-Vis en ligne, est ainsi devenue une norme en Inde notamment en raison de sa fiabilité, de sa précision et de sa facilité de mise en ?uvre.