Your browser does not support JavaScript!

Leader mondial de la fabrication de nez, langue et ?il électroniques, Alpha MOS va équiper l'agence gouvernementale chinoise pour la protection de l'environnement (EPA) pour la surveillance en ligne des odeurs et toxiques volatils d'une large zone industrielle au Sud de Shanghaï. Ce premier marché, assorti d'une commande de maintenance de 8 ans, représente un montant global de près d'1 million d'euros.

Préoccupée et investie de plus en plus dans les problématiques liées au respect de l'environnement, la Chine se lance dans une stratégie de veille environnementale. En effet, les entreprises potentiellement polluantes sont pour la plupart délocalisées à l'extérieur des grandes villes du pays et regroupées dans des provinces couvrant des zones industrielles très vastes. Cette concentration d'activités industrielles génère des nuisances fortes sur l'environnement du voisinage, notamment en ce qui concerne la qualité et la toxicité de l'air ambiant. Aussi, de manière à renforcer la surveillance de ces nouvelles zones, l'EPA a lancé un premier appel d'offres international pour assurer la surveillance des nuisances odorantes dans une province pilote fortement industrialisée, Zhejiang, première étape avant un déploiement plus large à l'échelle du pays. À l'issue de ce processus, Alpha M.O.S. a été sélectionné pour les performances techniques de ses solutions mais aussi pour sa capacité à adapter son offre aux besoins spécifiques du marché chinois. Dans le cadre de ce projet, Alpha M.O.S. déploiera un réseau de plusieurs dizaines de nez électroniques industriels RQ Box permettant de surveiller en continu, à l'échelle d'une zone industrielle de 27 km², les nuisances odorantes et les toxiques volatils. Celles-ci seront mesurées sur certains sites émetteurs et les données centralisées via un serveur internet. Les émissions d'odeurs et l'impact issu des différentes sources sur la qualité de l'air dans la province seront visualisés grâce à un logiciel de dispersion permettant d'assurer un suivi des données en fonction de la météo et du relief. Autant d'informations à disposition qui permettront à l'EPA chinoise de prendre en temps réel les mesures nécessaires. Ce contrat auprès de l'EPA représente un pas décisif pour Alpha M.O.S. dans l'ouverture du marché d'envergure chinois. Jean-Christophe Mifsud, Président Directeur Général d'Alpha M.O.S., « La signature de cette importante commande marque la reconnaissance de l'expertise et du savoir-faire d'Alpha M.O.S. en matière d'analyse des nuisances odorantes et toxiques. Plusieurs pays sont en pourparler avec notre société pour ce type d'application, l'environnement étant un secteur en pleine croissance. En effet, les autorités gouvernementales, en Chine et dans le monde, ont pris conscience de la nécessité d'agir».