Your browser does not support JavaScript!

Firestone Building Products, qui capitalise plus de 110 années d'expérience dans la fabrication de produits en caoutchouc, vient de célébrer son 40ème anniversaire dans la production de géomembranes hautes performances. La réserve d'irrigation de la Mamusa, étanchée en 1973 à l'aide d'une géomembrane butyle, témoigne, après 40 années de fonctionnement, de la qualité et de la longévité de ce type de produit. Depuis, Firestone n?a pas cessé de développer des systèmes d'étanchéité toujours plus performants pour conserver ses positions sur ce secteur.

La réserve de la Mamusa est située dans la région aride de Murcia en Espagne. Les précipitations y sont rares et les quantités d'eaux souterraines limitées, ce qui crée d'importants besoins en matière de stockage d'eau. Traditionnellement, les réserves d'eau étaient étanchées au moyen d'argile ou de béton. Mais ces matériaux, difficiles à transporter et à mettre en ?uvre, étaient également susceptibles de se fissurer. De plus, leur coût relativement élevé a finalement conduit à la recherche d'autres systèmes susceptibles de réduire les coûts de stockage par mètre cube d'eau. C?est alors que Firestone a introduit sa géomembrane en caoutchouc révolutionnaire, l'Indy Rubber, qui répondait bien aux besoins d'économie, de facilité de pose et de durabilité. Les géomembranes au service du développement de l'irrigation Une des premières applications réalisées à l'aide de cette membrane fut le projet Mamusa. Il s'agissait alors de l'un des plus grands réservoirs de la région, d'une capacité totale de plus de 150.000 m3 et dont le revêtement a nécessité 27.000 m² de caoutchouc Indy Rubber. Cette géomembrane en caoutchouc butyle synthétique produite par Firestone Hispania était très résistante vis à vis des rayonnements UV. En outre, elle se distinguait par sa flexibilité et sa capacité à s'adapter aux irrégularités du sol tout en reposant à plat sur la couche support. Grâce à ses caractéristiques techniques, l'Indy Rubber a été largement utilisée pour développer l'irrigation dans la région et a participé à la prospérité des fermes et des entreprises locales. La construction de ces réserves d'eau a profondément modifié la physionomie des paysages aujourd'hui parsemés de citronniers, d'abricotiers et d'amandiers. Un tableau qui contraste singulièrement avec la nature hostile et peu accueillante d'antan. L?Indy Rubber a été privilégiée dans plusieurs régions d'Espagne tout au long des années 70 et 80. Fort de ce succès, Firestone a continué à investir dans la recherche afin de produire des membranes en caoutchouc synthétique toujours plus performantes. Au début des années 80, Firestone a démarré la production de membranes en EPDM (éthylène-propylène-diène-terpolymère), un matériau qui présente une résistance à l'ozone plus élevée que le butyle. Sa présence dans la composition de géomembranes en caoutchouc synthétique a constitué un grand pas en avant pour des applications aussi exigeantes que les réserves et canaux d'irrigation, les bassins de stockage d'eaux usées et les couvertures de décharges. La révolution de l'EPDM Produites depuis plus de 30 ans, les membranes EPDM de Firestone se sont rapidement imposées. Leur composition chimique et leur procédé de production leur confèrent une bonne résistance aux UV, à l'ozone, aux micro-organismes et aux conditions climatiques extrêmes. Les différentes études menées sur des membranes vieillies artificiellement et/ou prélevées sur des projets existants indiquent que, dans des conditions environnementales normales et avec une mise en ?uvre adéquate, les géomembranes EPDM devraient avoir une durée de vie encore plus élevée que les géomembranes en butyle. Flexibles et élastiques par nature, les géomembranes EPDM peuvent supporter d'importants tassements différentiels du support et offrent une bonne résistance au poinçonnement. Elles sont de ce fait aptes à faire face aux multiples contraintes mécaniques qui vont survenir pendant leur mise en ?uvre mais aussi durant toute la durée de vie de l'ouvrage. De son côté, Firestone poursuit ses importants efforts en matière de recherche et développement pour produire des membranes en caoutchouc synthétique toujours plus performantes et plus durables.