Your browser does not support JavaScript!

G2C ingénierie vient de remporter la réalisation d'une étude des bonnes pratiques d'intégration paysagère de projets à dimension écologique pour le compte de La Direction Régionale et Interdépartementale de l'Environnement et de l'Energie d'Ile-de-France.

La pluridisciplinarité de G2C ingénierie trouve un écho manifeste sur des projets transversaux tels que celui qui est porté par la DRIEE Ile-de-France. Comment croiser enjeux écologiques et paysages urbains ? C?est souvent le défi auquel sont confrontés les élus et les aménageurs. Il s'agit d'étudier et de construire, à partir d'une dizaine de cas réels en Ile-de-France, un guide des bonnes pratiques à montrer en exemple aux aménageurs. Car de nombreux projets sont construits autour de problématiques écologiques ou paysagères sans pour autant valoriser leur synergie. Pour exemple, la restauration d'une zone humide est souvent abordée d'un point de vue écologique sans prendre en compte les enjeux paysagers. Or la valorisation paysagère d'une zone humide peut également être pertinente jusqu'à créer par exemple un nouvel espace public. Sur ce contrat, G2C ingénierie a pour mission de réaliser un guide valorisant, par l'exemple, la complémentarité possible entre les enjeux de biodiversité et la qualité paysagère d'un projet. Les projets pouvant alimenter le guide ont été pré-identifiés avec la DRIEE Ile-de-France. Parmi ceux-ci, la réouverture d'une rivière urbaine, le Petit Rosne, à Sarcelles (95), création d'un Parc Naturel Urbain de Rueil Malmaison (92), une démarche de valorisation de la nature en ville à Courbevoie (92) ou encore des projets de réouverture de fonds de vallée sur le Parc Naturel Régional de la Haute Vallée de la Chevreuse. Ce projet, d'une durée de 4 mois, fait appel à trois départements de G2C ingénierie : l'urbanisme, la biodiversité et le département communication, récemment créé par G2C ingénierie pour valoriser les projets des collectivités locales.