Your browser does not support JavaScript!

Née de la rencontre de passionnés de l'eau et de l'environnement avec des entrepreneurs du monde de l'internet, la start-up ambitionne de révolutionner le quotidien des exploitants.

Mettre la puissance d'Internet au service des professionnels de l'eau. Telle est la mission que s'est donnée l'équipe fondatrice de FluksAqua. Car Internet, c'est bien sûr une technologie, mais c'est d'abord et avant tout une révolution, celle du partage. « L?idée fondatrice, c'est que les services de l'eau et de l'assainissement ont tout à gagner à partager leurs connaissances, explique Olivier Le Marois, Président et Fondateur. Partager son savoir-faire, s'entraider, c'est être plus efficace, donc mieux servir nos concitoyens ». Le forum connecte donc les exploitants avec leurs pairs en France et au Canada, et demain partout dans le monde. Il leur permet de poser des questions à des milliers de collègues et d'y trouver des réponses basées sur les expériences concrètes de chacun. L?anonymat et l'égalité stricte des droits et obligations de tous les contributeurs garantissent FluksAqua comme espace de confiance pour tous les exploitants. Quels sont les effets du Bioxyde de Chlore sur les conduites en polyéthylène ?, Comment réaliser l'accordement de 2 canalisations Fonte Inox en DN150 - fluide eau chaude 80°C ?, Comment fait-on pour réduire les problèmes de lingettes dans les réseaux d'eaux usées ?. Autant de questions posées la semaine dernière sur FluksAqua, et qui ont suscité de nombreuses interactions. Très actifs sur le forum, les exploitants répondent à leurs pairs dans les heures suivant la mise en ligne de leurs questions, avec parfois des dizaines de conseils et retours d'expériences concrets. Parmi les sujets plébiscités ce mois-ci, la question de Breizheau, contributeur actif depuis mai 2015, est un bon exemple : Comment réalisez-vous la vérification périodique des palans ? Tous les contributeurs participant à l'échange s'accordent sur la nécessité de faire appel à un organisme agréé comme APAVE ou SOCOTEC, mais les méthodes citées varient. Leomo évoque certains prestataires qui fournissent les charges. Pour les autres, plusieurs solutions : utiliser des charges en acier ou des blocs de béton qui peuvent rester à demeure toute l'année comme le préconise agua, remplacer les charges par des ?parachutes' inversés remplis d'eau comme le propose sophie-c- ou encore utiliser un anneau couplé à un dynamomètre, comme le suggère colive? La nécessité de tester la potence et son adéquation avec le palan est soulignée par pilgrim, qui précise également la fréquence à laquelle les tests doivent être réalisés. FluksAqua réunit aujourd'hui des milliers d'exploitants français et canadiens, qui partagent ainsi quotidiennement expériences et données sur leurs services d'eau et d'assainissement. Comme le dit Heaup, utilisateur du forum, ?Pour moi qui intervient en milieu rural et sur des sites isolés, le forum de FluksAqua me permet de rester connecté et me redonne accès aux autres professionnels du secteur?. " Et Ghost, autre utilisateur, de souligner que ?FluksAqua est un outil de communication innovant et efficace qui permet de gagner du temps dans le travail." Les ambitions de FluksAqua ne se limitent pas à la France et au Canada. Un forum d'entraide en anglais a été ouvert, qui vise tous les marchés anglophones, pour aller rapidement vers un forum multilingue, au service des millions de professionnels de l'eau qui partout dans le monde, mettent leur compétence au service de la santé publique et de l'environnement. https://www.fluksaqua.com/fluks/