Your browser does not support JavaScript!

Les estuaires, les deltas, les baies semi-fermées sont des milieux côtiers dynamiques, caractérisés par une faible exposition aux vagues et des apports de matériel sédimentaire fin par les bassins versants amont ou depuis les fonds du large. Ces sites font souvent l'objet d'une sédimentation importante, en conflit avec le besoin de maintenir la navigabilité pour l'accès aux ports. Ces milieux abritent aussi des habitats spécifiques et participent à la biodiversité : ils font ainsi l'objet de préoccupations d'ordre environnemental et paysager qui doivent être compatibles avec l'urbanisation du littoral et les pressions touristiques toujours plus intenses. Enfin, les changements climatiques constatés et envisagés renforcent le besoin de mieux connaître le fonctionnement et la vulnérabilité de ces milieux, en tenant compte des objectifs de bon état écologique prescrits par les directives européennes. Sans chercher à faire le point des connaissances couvrant les domaines tels que biodiversité, habitats, zones humides et socio-écosystèmes, l'objectif de ces deux journées organisées par la SHF qui se dérouleront les 22 et 23 septembre 2009 à Paris est de réunir des communications relatives à des travaux relevant de l'hydrodynamique ou de la sédimentologie qui ont contribué, participé, ou ont été exploités en vue d'une gestion intégrée de la zone côtière, avec retour d'expérience à l'appui. Renseignements et inscriptions : Tél. : 01 42 50 91 03