Your browser does not support JavaScript!

Idexx, spécialisé dans l'analyse microbiologique rapide des eaux, vient d'obtenir la certification NF Validation de son test Enterolert®-E pour le dénombrement en 24 heures des entérocoques intestinaux.

Le test Enterolert-E a été mis au point pour le marché européen et répond aux exigences de la Directive européenne sur la qualité des eaux de baignade. Les résultats du test sont équivalents à ceux obtenus en suivant la norme ISO 7899-1. La limite de détection du test est de 1 entérocoque, et le test permet de quantifier jusqu'à 24190 entérocoques/100mL lorsqu'il est utilisé avec le système Idexx Quanti-Tray® ou Quanti-Tray 2000, après une dilution au 1/10ième. L'analyse des entérocoques est effectuée systématiquement dans l'eau de baignade (eau douce et eau de mer) car ces bactéries agissent comme des indicateurs. Des niveaux élevés d'entérocoques indiquent que l'eau peut également contenir d'autres micro-organismes et potentielle pathogènes, comme par exemple des vibrions ou des salmonelles, qui peuvent être présents mais plus difficiles à déceler. « Cette certification de nos produits témoigne des travaux de recherche et de développement entrepris par Idexx depuis des années pour proposer des méthodes d'analyse rapides, efficaces et fiables afin de surveiller la qualité de l'eau », se félicite Andrew Headland, Directeur pour la région EMEA. « Idexx devient désormais l'unique fournisseur de méthodes validées par l'AFNOR Certification pour le contrôle des deux paramètres microbiologiques prévus par la Directive européenne sur l'eau de baignade 2006/7/CE, les E. coli et les entérocoques intestinaux ». Le test Enterolert-E fait appel à la technologie Defined Substrate Technology® (DST®) qui utilise une sonde pour détecter les entérocoques. Cette sonde devient fluorescente une fois métabolisée par les entérocoques. La technologie DST améliore la précision de l'analyse et évite le recours à des inhibiteurs utilisés par la méthode standard ISO 7899-2 (la deuxième norme prévue par la Directive européenne sur la qualité des eaux de baignade), et aussi les étapes de filtration et de transfert fastidieuses. La préparation des échantillons ne prend que une minute, et les résultats définitifs sont disponibles au bout de 24 heures, sans besoin d'autres tests de confirmation ni d'interprétation.