Your browser does not support JavaScript!

La Communauté d'agglomération Dieppe-Maritime et la Ville de Pornic, dont Veolia Eau est le partenaire, viennent d'obtenir la nouvelle « certification eaux de baignade » à la suite d'un audit mené par le Bureau Veritas Certification.

Ce sont les deux premières collectivités du littoral français à être distinguées pour leur système de surveillance de la qualité de l'eau, qui s'appuie sur le référentiel de certification validé et soutenu depuis juin 2009 par les ministères chargés de l'Ecologie, de la Santé, avec le soutien des ministères du Tourisme et de l'Intérieur. Ces deux certifications décernées à Dieppe-Maritime et à Pornic récompensent le travail accompli depuis plusieurs années avec Veolia Eau et la qualité de la méthodologie mise en oeuvre. Cette nouvelle démarche de certification vise à encourager les collectivités à anticiper les obligations fixées par la Commission européenne par la mise en place d'un système d'auto-surveillance des sources de pollution et de la qualité de l'eau de baignade, en complément de la surveillance réglementaire exercée par les DDASS. Elle rend ainsi lisible auprès des baigneurs la démarche volontariste des collectivités qui pourront utiliser un logo spécifique complémentaire du label « pavillon bleu ». Basée sur le principe de la norme ISO 14001, la certification est obtenue pour une durée de 3 ans, avec un audit annuel. En charge chaque été depuis 2003, de la surveillance de la qualité des eaux de baignade d'une centaine de sites de baignade sur le littoral français, Veolia Eau a participé activement au projet de Certification de service. Le référentiel de certification, arrêté en juin dernier, est le fruit d'un groupe de travail impulsé en 2008 par l'Association Nationale des Elus du Littoral (ANEL) et l'Association Nationale des Maires des Stations Classées et des Communes Touristiques (ANMSCCT). Ce groupe de travail a réuni les représentants de ces deux associations, de quatre ministères dont ceux en charge de l'Ecologie et du Tourisme, des collectivités territoriales, des agences de l'eau, des DDASS, de la Fédération Professionnelle des Entreprises de l'Eau (FP2E), ainsi que du Bureau Veritas Certification. Les dispositifs déployés par les collectivités de Dieppe-Maritime et de Pornic prévoient l'établissement d'un profil de vulnérabilité des sites de baignade, étape primordiale permettant d'inventorier les sources de pollution et d'adapter la fréquence des prélèvements à effectuer. Une évaluation quotidienne des risques devra également être menée grâce à l'exploitation des données collectées sur le système d'assainissement et à l'observation des paramètres météorologiques et des simulations courantologiques. Des analyses régulières de la qualité de l'eau de mer, par la méthode Coliplage® permettront de donner des résultats communicables à l'élu en moins de 3 heures, en complément des analyses de qualité de l'eau réalisées par la Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales (DDASS). Quant au public, il sera informé sur la qualité de la baignade par le biais de drapeaux de couleur, de panneaux d'information et/ou de dépliants d'information.