Your browser does not support JavaScript!

Le nouveau Waterflux de Krohne est maintenant disponible avec, en option, capteur de pression et sonde de température intégrés. De ce fait, il peut être utilisé pour la détection de fuite dans les réseaux d'eau potable si on le considère, comme technologie de détection, par comparaison des valeurs de pression et de débit. La détection de fuite dans les systèmes d'eau potable se fait souvent par le suivi des débits de nuit. A certaines heures, par exemple entre 2 et 4 heures du matin, la consommation théorique est nulle ; à ce moment-là, les capteurs de pression ne devraient pas mesurer de chute de pression significative en cas d'absence de débit. A cet effet, les affichages des capteurs de pression sont alignés avec les taux de débit des compteurs d'eau. Krohne propose désormais une solution intégrée pour cette application, éliminant la mise en place et le câblage de capteurs de pression externes. Le capteur de pression du Waterflux déclenche une alarme par l'intermédiaire d'une sortie d'état en cas d'atteinte de la limite supérieure ou inférieure programmée. De plus, la sonde de température intégrée peut servir de paramètre de mesure supplémentaire, sans qu'il soit nécessaire d'effectuer de travaux sur l'installation. Rapellons que le Waterflux est un compteur d'eau électromagnétique autonome. Il comporte un cône de mesure de section rectangulaire et réduite. Cette technologie présente plusieurs avantages : les bobines génèrent un champ magnétique plus important et plus uniforme, le rapport signal sur bruit est amélioré et synonyme d'une mesure stable, même à des débits faibles. L'étranglement entraîne une augmentation de la vitesse d'écoulement et une optimisation du profil d'écoulement dans la section rectangulaire. Ainsi, le compteur est pratiquement insensible aux perturbations dues aux longueurs droites en amont, comme l'ont confirmé des études à la Physikalisch-Technische Bundesanstalt PTB, l'Institut de métrologie national allemand. Le compteur d'eau peut être installé directement derrière un coude ou une réduction de longueurs droites amont/aval. La réduction importante des longueurs droites amont et aval se traduit par des chambres de mesure plus petites. Autre avantage lié au capteur rectangulaire : la faible consommation de courant des bobines. Il en résulte une autonomie pouvant aller jusqu'à 15 ans avec deux piles internes et jusqu'à 20 ans avec un bloc-pile externe. Le Waterflux peut également, dans le cas de points de mesure séparés, être équipé d'une antenne GSM (également autonome) pour la transmission à distance des mesures lues. La classe de protection IP68 du compteur permet ég