Your browser does not support JavaScript!

31 decembre 2007 Paru dans N°307
Le droit de l'eau a été développé à partir des exigences liées à l'usage ou des contraintes résultant de l'appropriation de l'eau ou des milieux, ces exigences apparaissent complexes et diversifiées. En effet, les questions posées par l'eau, or bleu du XXIe siècle, relèvent à la fois de préoccupations quantitatives (risques d'inondations par des excès ou risques de sécheresse par pénurie) et qualitatives (en terme de milieu et en terme de potabilité), sachant que l'eau est quantitativement limitée et non renouvelable. Ce droit de l'eau s'inscrit aujourd'hui à la fois dans un schéma international balbutiant, un cadre régional déterminant et une approche nationale en pleine évolution.

2007 - Format 17 x 24 cm - 330 p - 28 -