Your browser does not support JavaScript!

L'utilisation d'un système SCADA entièrement automatisé est essentielle pour alléger les opérations de maintenance, prévenir les dysfonctionnements des équipements et réduire les coûts qui y sont associés. Il est possible d'aller encore plus loin en intégrant la supervision à toutes les étapes de la gestion d'un site. Exemple en Colombie Britannique sur le site de Northern Rockies.

Situé au nord-est de la Colombie-Britannique, le district de Northern Rockies bénéficie d'une grande diversité de ressources naturelles et d'un gros héritage culturel. D?importants projets de développement y ont été mis sur pied, notamment Horn River Shale Gas Development, un partenariat associant le district régional de Northern Rockies, la ville de Fort Nelson et les différentes communautés associant le secteur pétrolier et gazier et les agences publiques de la province. Une architecture sécurisée et plus stable Dans le cadre de ce partenariat, les sites de traitement du district régional de Northern Rockies produisent l'eau traitée nécessaire aux activités pétrolières, gazières, forestières et minières, et alimentent la population locale, soit environ 5 000 habitants. Un site d'approvisionnement général en eau est prévu pour les habitants non raccordés au réseau municipal et pour les camions transportant de l'eau sur les sites d'exploitation pétrolière et gazière. « Fort Nelson dispose d'un site d'approvisionnement général en eau entièrement automatisé, qui fournit en moyenne 400 m3 d'eau traitée chaque jour aux résidents et aux industries, explique Michael Ferguson, expert en électricité et en automation auprès du district régional de Northern Rockies. Le site est parfaitement intégré au système SCADA du district, ce qui facilite le comptage des volumes consommés, le déclenchement d'alarmes sur les systèmes de chaufferie, ou les teneurs en chlore dans l'eau distribuée, etc. ». Le district a récemment remplacé son ancien logiciel SCADA Siemens FactoryLink® par PcVue d'Arc Informatique. Le système SCADA de Fort Nelson comprend 22 unités terminales distantes (RTU) ACE Motorola placées sur différentes stations de pompage et de relèvement, qui communiquent sur un réseau radio IP 900 MHz. « Nous disposons de deux passerelles IP Motorola (de la plateforme ACE3600) redondantes. Elles assurent la liaison intermédiaire entre le réseau de RTU sur le terrain et les serveurs de gestion, également redondants. Nos serveurs sont situés dans la station de traitement d'eau du district » détaille Michael Ferguson. Sur les conseils du revendeur CTH Systems, le district a choisi la solution SCADA PcVue, une solution indépendante du matériel, et qui s'intègre facilement avec IM-SCADA?, le logiciel avancé de mesure et de communication multiprotocole de CTH Systems. « Avec le logiciel IM-SCADA, CTH Systems nous a fourni l'élément essentiel pour nous permettre de migrer rapidement vers PcVue », explique Michael Ferguson. CTH Systems a utilisé l'outil de création d'applications SCADA de PcVue, le Smart Generator, pour porter les applications de Northern Rockies vers une architecture SCADA plus sécurisée et plus stable. Les logiciels PcVue et IM-SCADA sont installés sur ces serveurs, au côté des bases de données héritées. Intégrer PcVue à d'autres applications de gestion Le site de Fort Nelson est stratégique pour les industriels, les résidents et les entreprises locales. Il couvre plus de 10 % de la province et la majorité de l'important projet Horn River Shale Gas Development. Michael Ferguson gère les systèmes électriques, le contrôle des processus, l'automation et les composants de communication de l'ensemble des infrastructures d'eau du district. À l'heure actuelle, le système SCADA de Fort Nelson gère quelque 8 000 points de mesure. Mais compte tenu des projets actuellement en gestation tels que la création d'une nouvelle filière de désinfection UV pour le traitement des eaux usées, le système est amené à s'accroître. Le processus de traitement de l'eau à Fort Nelson démarre avec l'approvisionnement en eau brute à Muskwa River, en aval du pont de l'Alaska Highway. Plusieurs processus critiques interviennent lors du remplissage des réservoirs d'eau brute du district. Le pompage initial de l'eau brute dans Muskwa River s'effectue en plusieurs étapes, avec un régulateur PID pour supporter la pression hydraulique considérable et contrôler les débits variables. « Notre processus de traitement d'eau n'est pas statique. Des variables telles que la turbidité, la couleur et les matières organiques sont influencées par des éléments extérieurs, comme les conditions météorologiques. Nous avons par exemple rencontré un problème de glissement de boue qui affectait l'eau brute de la rivière où nous pompons », explique Michael Ferguson. CTH a fourni un support technique pour permettre au district d'exporter des données sous forme de fichiers .CSV vers un service de reporting nommé FlowWorks. FlowWorks traite les données entrantes à l'aide de plusieurs algorithmes tels que la création de moyennes pondérées dans le temps, ce qui permet aux exploitants d'étudier les tendances et de créer des rapports. Par ailleurs, CTH a intégré au pilote IM-SCADA une fonction d'établissement de tendances en temps réel et historiques. Elle fournit les données nécessaires à la prise de décisions d'optimisation des opérations. Dans le cadre du développement du système SCADA de Fort Nelson, Michael Ferguson prévoit d'intégrer PcVue à d'autres applications de gestion telles que le système d'achats du district. « L'objectif de notre philosophie de gestion responsable et de maintenance préventive est de regrouper des systèmes tels que SCADA, les PDA et le logiciel d'achats », précise-t-il. Actuellement, Michael Ferguson développe un système permettant de générer automatiquement des bons de commande en fonction du nombre d'heures de fonctionnement des pompes et des changements de pression qui signalent une usure des joints. Il souhaite par ailleurs fournir la possibilité de consulter des données système telles que les alarmes, la pression et les niveaux depuis un terminal mobile tel qu'un iPhone. Pour le moment, PcVue est configuré pour avoir une réplique par site. Lorsque des informations supplémentaires sont requises concernant une station de pompage, ou si des valeurs critiques sont atteintes, il suffit à l'opérateur de cliquer sur une icône pour ouvrir une fenêtre contextuelle qui lui fournit les informations nécessaires. PcVue va contribuer aux initiatives de Fort Nelson visant à réduire le nombre d'interventions sur les différents équipements. C?est possible en adaptant les fonctions d'alarme et de reporting afin de signaler les problèmes dès l'apparition des premiers symptômes. L'utilisation d'un système SCADA entièrement automatisé est essentielle à la prévention des dysfonctionnements et à la réduction des coûts qui y sont associés.