Your browser does not support JavaScript!

Degrémont a signé avec la ville de Bombay un contrat pour la conception, la construction et l'exploitation pendant 4 ans d'une des plus grandes usines de production d'eau potable du pays. Le groupe français vient par ailleurs de remporter la conception, la construction et l'exploitation d'une usine de recyclage des eaux usées à New Delhi. Le montant total de ces deux contrats portent sur 86 M?.

Pour faire face à son développement démographique et à son urbanisation, la ville de Bombay, l'une des métropoles les plus peuplées au monde, a confié à Degrémont la construction d'une nouvelle unité de production d'eau potable. Ce contrat d'un montant de 59 M? sera financé à hauteur de 30% par le Gouvernement central, 20 % par l'Etat du Maharashtra et 50% par l'autorité municipale du Grand Bombay. Avec 990 000 m3 d'eau traitée par jour et plus de 4 millions d'habitants supplémentaires alimentés en eau potable, cette nouvelle unité viendra compléter la capacité de traitement de l'usine existante de Bhandup. Construite en 1981 par Degrémont, cette usine avec ses 1,91 million de m3 d'eau traitée par jour est considérée comme l'une des plus grandes du monde. Pour équiper la nouvelle usine, Degrémont mettra en ?uvre ses technologies de filtration et de décantation Aquazur V et Pulsatube. Le chantier durera 48 mois. En complément, Degrémont construira une unité de traitement des boues produites par le nouvel ensemble. Chaque jour, 160 tonnes de boues seront ainsi traitées par épaississement et centrifugation. A New Delhi, Degrémont vient de remporter pour un montant total de 27 M?, un contrat pour la conception, la construction et l'exploitation pendant 10 ans d'une usine de recyclage des eaux usées située à Okhla, dans le sud de la ville. Entièrement financée par un prêt de la Banque du Japon pour la coopération internationale, cette usine de recyclage des eaux usées, dont la construction durera 30 mois, aura une capacité de 136 500 m3 par jour, soit 600 000 équivalent habitants. L?eau traitée sera essentiellement réutilisée pour irriguer les cultures horticoles environnantes. En fonction des besoins agricoles, l'eau pourra être rejetée directement dans le milieu naturel et permettra d'améliorer la qualité de l'eau de la rivière sacrée Yamuna, l'un des affluents les plus importants du Gange. Par ailleurs, l'usine de traitement des boues sera équipée d'une unité de récupération du biogaz produit. L?énergie produite par la digestion des boues permettra à l'usine de réutilisation des eaux usées d'être auto-suffisante en énergie.