Your browser does not support JavaScript!

Une récente étude de Nakashima et al. a abouti au développement d'une méthode d'analyse directe du molybdate dans les eaux environnementales par chromatographie Ionique avec suppression chimique et détection conductimétrique. Un article est d'ailleurs publié sur ce thème dans le numéro de novembre 2012 de la revue Analytical Sciences.

Abordant les avantages et inconvénients des différentes méthodes en concurrence, les auteurs mettent en avant la spécificité de leur méthode, grâce à l'extraction et la pré-concentration du molybdate sur une résine complexante à base de pentaéthylènehexamine carboxymethylé. Malgré les résultats satisfaisants obtenus par ICP-AES et ICP-MS pour l'analyse multi élémentaire, les auteurs soulignent les principaux avantages de la méthode par Chromatographie Ionique par rapport à ces techniques spectroscopiques : pas de consommation de grandes quantités de gaz argon, et une analyse possible même dans des matrices très chargées en sels. Les auteurs ajoutent également que « la Chromatographie Ionique est une technique parfaitement adaptée à l'analyse simultanée d'un grand nombre d'ions inorganiques de faible poids moléculaire et couvrent des applications dans les domaines environnementaux, électroniques et pharmaceutiques ». La méthode a été développée sur une chaîne 850 Professional IC couplée à un passeur d'échantillons 858 Professional Sample Processor. Toutes les séparations ont été réalisées sur une colonne Metrosep A Supp 7 (250 mm x 4.0 mm I.D.) à 45 °C. http://www.jsac.or.jp/analsci/abst.php/28/11/1113/