Your browser does not support JavaScript!

Lyonnaise des Eaux et Advitam, qui se sont s'associés dans le cadre d'un programme de recherche sur la détection des fuites sur les canalisations de gros diamètre, viennent d'achever à Dijon les premiers tests du procédé SmartBall. Ce système de détection de fuites sur les réseaux d'adduction vient compléter toute une gamme de services et de technologies pour traquer les fuites sur les réseaux d'eau potable et améliorer leur rendement.

Après une série de huit inspections pilotes aux Etats-Unis, les premiers tests de SmartBall en Europe, effectués près de Dijon, viennent de s'achever. La préparation s'est déroulée sur une journée préalablement à l'inspection proprement dite. Treize kilomètres de canalisation en fonte d'un diamètre de 800 mm ont été ainsi inspectés par le capteur sans qu'il n?ait été besoin de vider le réseau d'eau. Le dispositif testé repose sur un capteur acoustique, inséré dans une balle en mousse de 65 mm de diamètre et introduit à un point de la conduite d'eau. Mu par le courant, le capteur se déplace et enregistre les informations acoustiques sur les fuites qu'il rencontre. Après récupération du capteur en aval, les informations enregistrées sont analysées pour donner une localisation précise des fuites. Ce dispositif est basé sur le système de surveillance acoustique SoundPrint® développé par la société américaine Pure Technologies, qui l'utilise depuis 1994 pour la surveillance des canalisations et des ponts routiers en béton précontraint. Mais depuis, le procédé a évolué pour s'adapter aux conduites de grands diamètres. Le procédé fonctionne jusqu'à des DN 3000 et plus. A Dijon, les déplacements de la balle ont été suivis depuis la surface à partir de 12 points (via des chambres de visite) répartis le long du tracé. A cet effet, des capteurs acoustiques ont simplement été collés sur la surface extérieure de la canalisation. Les fuites simulées par Lyonnaise des Eaux ont été détectées et localisées précisément. Une série d'excavations a également été réalisée, validant l'existence des fuites détectées par SmartBall ainsi que leurs localisations.