Your browser does not support JavaScript!

La ville de Perth a inauguré le 18 avril dernier la plus grande usine de dessalement d'eau de mer de l'hémisphère Sud située à Kwinana, à 25 kilomètres au Sud de Perth dans l'Ouest australien.

Trouver une solution à la raréfaction de la ressource en eau constitue une priorité de la politique environnementale de l'Australie, qui subit sa plus importante sécheresse depuis 1900. Pour répondre à ce défi, l'Autorité Régionale de l'Eau de l'Etat de Western Australia, The Water Corporation, a confié en 2005 à Degrémont, filiale de Suez Environnement, un contrat portant sur la conception, la construction et l'exploitation de l'usine de dessalement d'eau de mer par filtration membranaire de la ville de Perth. La conception et la construction de l'usine ont été réalisées en 18 mois dans le cadre d'une joint-venture entre Degrémont (à hauteur de 66%) et son partenaire australien, le génie civiliste Multiplex Engineering Pty Ltd. La prise d'eau, les ouvrages de prétraitement, les unités de dessalement par osmose inverse, de reminéralisation et de pompage ont été réalisés pour un montant global de 170 millions d'euros. L?exploitation de l'usine, d'une capacité de 140 000 m3 par jour, a été confiée à Degrémont pour une durée de 25 ans et un montant total de 300 millions d'euros. Le contrat est exécuté dans le cadre d'un partenariat public privé appelé Alliance associant l'Autorité Régionale de l'Eau à la réalisation et à la gestion quotidienne de l'usine aux côtés des équipes de Degrémont. L?alliance est une forme de partenariat public privé qui repose sur le partage des risques et des bénéfices (notion de « risk & reward ») entre l'opérateur et le client. « L?Australie est aujourd'hui plus que jamais confrontée à des enjeux environnementaux primordiaux et la gestion raisonnée de la ressource en eau est une priorité absolue. C?est la mission d'un acteur de référence comme Suez Environnement d'apporter à ce pays son savoir-faire technologique et de l'accompagner dans sa démarche de développement durable », a indiqué Jean-Louis Chaussade, Directeur Général de Suez Environnement. « Avec cette nouvelle usine, Suez Environnement renforce par ailleurs ses positions en Australie et y confirme ses ambitions de développement notamment à travers la mise en place de procédés innovants comme le dessalement de l'eau de mer et la réutilisation des eaux usées traitées. » Suez Environnement est également présent en Australie sur le marché de la réutilisation des eaux usées. Degrémont est en effet en train de construire une usine de réutilisation des eaux usées pour la ville de Pimpama (Queensland), d'une capacité de 17 000 m3 par jour. Sur les 17 000 m3 reçus chaque jour, 9 000 seront recyclés après avoir subi des étapes supplémentaires de traitement par ultrafiltration membranaire et désinfection aux ultraviolets. La qualité de l'eau ainsi produite sera compatible avec les normes australiennes ? les plus draconiennes au monde ? en matière de recyclage et l'usine permettra d'atteindre des taux de recyclage les plus élevés du pays (de l'ordre de 65%). Sur les deux années à venir (2007-2008), le montant des contrats de dessalement et de réutilisation des eaux usées est estimé à 4,6 milliards d'euros. La croissance annuelle des deux technologies est de l'ordre de 35% pour le dessalement et 15% pour la réutilisation.